Franconaute  

Précédent   Franconaute > Jeux de stratégie > Série des Total War

Notices

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 16/04/2009, 09h32
Avatar de Tahiti bob
Tahiti bob Tahiti bob est déconnecté
Son excellence postissime
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 1 763
Par défaut AAR : peu innovant : les Julii

Etant definitivement nul a EUII, j'ai reinstalle Rome Total War et, pour une fois, je vais faire les batailles (truc ou je suis nul).

N'ayant toujours pas internet chez moi... pas d'update et pas de screen .

Concernant la difficulte de jeu, difficile pour la gestion et normal pour les combats (car premier essai).
__________________
"Comment désigner un volontaire ?
C'est facile, demandez au volontaire de faire un pas en avant. Celui qui ne fait pas de pas en arrière est volontaire."
Doctrine gobline

"Diplôme obtenu, boulot trouvé, la vie est belle..."
Moi
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 16/04/2009, 10h26
Avatar de Tahiti bob
Tahiti bob Tahiti bob est déconnecté
Son excellence postissime
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 1 763
Par défaut

1. Les premieres annees : un demarrage difficile.


La prise de Segeste

Moi, grand stratege et maitre de la maison de Julii, me prelassait tranquillement dans l'arriere pays. La vie a l'epoque etait simple : prendre une poignee de soldat pour veiller a la frontiere nord de l'Empire - enfin Empire est un grand mot - et glander toute la journee au soleil.

Mais alors que j'etais en pleine activite de plantage d'arbres et en pleine degustation d'olives (les deux activites etant fortement liees), mon second vint me chercher.

- Maitre, Maitre" - c'est mon petit nom-" le Senat souhaite que vous capturiez Segeste.

- Quoi ? Cette bande de vieillard decrepi me derange pendant ma sieste pour que je capture un village de pecheurs !!! Qu'ils ailles se f...

- Ils ont promis des recompenses Maitre, de l'or

- se .... se preparer a festoyer devant une grande victoire."

Et oui, les caisses etaient peu garnies... Je pris donc mes hommes (principalement des hastatii) plus ceux d'un de mes rejetons (et le rejeton qui allait avec) et me dirigeait vers la place forte, enfin, le village.

De faibles troupes, aucun mur d'enceinte, le combat fut a sens unique. Segeste ne fut pas reduite en esclavage, la maison comptait sur ses habitants pour renforcer ses revenus.

Au retour, et a l'annonce de ma victoire, 5.000 piecettes m'attendaient. Elles me permettraient de me preparer a d'autres campagnes, les hastatii et les lanceurs de javelot etant un peu limites.

La premiere confrontation Julii-Gauloise

Alors que je m'appretais a quitter Segeste, une armee gauloise etait sur ma route, au sud de la ville.

Deux possibiltes s'offraient a moi, les ignorer comme je l'avais fait depuis fort longtemps ou les combattre directement.

Je me doutais que j'allais avoir a les affronter ces Gaulois, deux villes du Nord etaient entre leurs mains et la cite de Massilia etait egalement source de convoitise.

Mais les Gaulois sont nombreux et disposent de plus de ressources que moi (en fait, tout le monde a plus d'hommes et de ressources que moi ).

Cette opportunite etant sans doute un signe du destin - une vieille femme avait lu dans les viceres d'un rat que mon avenir serait guerrier - , j'engageais le combat.

La tactique romaine est simple :
- deux groupes de trois hastatiis repartis de part et d'autre d'une unite de piquiers
- les archers caches derriere les piquiers
- les lanceurs de javelot sur la droite
- moi sur la gauche

La tactique gauloise est encore mois evoluee:
- trois unites d'infanterie a l'avant
- une unite de tirailleurs derriere
- deux troupes d'infanterie encore derriere.

Ayant l'initiative, mes hommes s'avancent jusqu'a etre a porte de tirs de l'infanterie adverse et des lors, la bataille s'avance.

Voulant prendre l'initiative, les tirailleurs gaulois s'avancent a leur tour devant leur infanterie, s'exposant a une charge de cavalerie. Un debut de charge de ma part, plus tard et ce sont les deux unites de cavalerie gauloises qui bougent, l'une vers moi, l'autre pour prendre mes hommes a revers tandis que l'infanterie gauloise charge et que les tirailleurs se replient.

Pour les gaulois, le but de la manoeuvre est triple :
- me prendre en tenaille entre une unite de cavalerie et une unite d'infanterie
- stopper d'eventuels renforts pour moi avec leur propre infanterie
- prendre mes unites a revers.

Mais ayant vu cela, mes mouvements furent les suivants :
- je m'eloignais de leur infanterie pour permettre a mon second de charger leur cavalerie (et leur general) a revers
- le piqiuier et une unite d'hastatii "interceptent" leur deuxieme unite de cavalerie
- mon infanterie legere, superieure en nombre, encercle la leur
- mes archers attaquent leurs tirailleurs

Le resultat fut convaincant puisqua la fin du combat, seuls trentes morts sont a denombrer parmi les miens. Eux sont totalement eparpilles (et le general est mort ).

Cette bataille marqua le debut des premiers affrontements que moi et ma maison eurent a faire contre les gaulois. Mais surtout elle me permit d'une part d'annihiler une armee gauloise et l'un des generaux de ces barbares
__________________
"Comment désigner un volontaire ?
C'est facile, demandez au volontaire de faire un pas en avant. Celui qui ne fait pas de pas en arrière est volontaire."
Doctrine gobline

"Diplôme obtenu, boulot trouvé, la vie est belle..."
Moi

Dernière modification par Tahiti bob ; 17/04/2009 à 09h24.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 16/04/2009, 15h26
Avatar de Tahiti bob
Tahiti bob Tahiti bob est déconnecté
Son excellence postissime
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 1 763
Par défaut

La prise de Marseilla

Fier de mon exploit, j'etudiais avec mon fidele second les possibilites pour reprendre aux Gaulois le Nord de la Peninsule.

Un coursier vint alors a moi :"

- Maitre, le senat souhaite que vous preniez une nouvelle ville

- Et en plus j'aurais leur benediction

- Il s'agit de Marseilla

- QUOI !!??! Mais ils sont completement ...

- C'est leur desir Maitre

- ....

- Sinon ils vous blameront

- Bande de bouseux"

Cela detruisit totalement mon plan et reduit a neant mon succes contre les armees gauloises. Marseilla n'avait qu'un interet strategique relatif pour l'heure. Certes, cela me permettait de prendre pied de l'autre cote des Alpes. Mais surtout, elle me faisait couper ma maison en deux avec les Alpes et les Gaulois au milieu.

Peut-etre avais-je attaquer la Gaule trop tot ?

Mais soit, les caisses etaient presque vides et il me fallait y aller.

Je laissais au mari de ma fille le soin de liquider des rebelles proches et partait avec mon armee vers Marseille.

Aucune resistance sur le chemin, le siege fut pose, maintenu durant un an et demi (enfin 6 tours) et la cite fut prise. L'assault envisage initialement ne fut pas mene : au loin, une armee gauloise rodait. Prevoyant de perdre la cite un jour ou l'autre, de nombreux esclaves furent pris.

Pendant ce temps-la, dans la maison Julii

Je me precise, inutile de toute facon, je suis juste le mari de la fille du chef.

J'avais trois missions precises :
- liquider des rebelles presents dans la province
- remettre l'economie a flot
- rejoindre mon beau-papa pour tenir Marseilla tandis que lui poursuivrait la conquete du Nord de la Peninsule.

Liquider les rebelles fut assez aise car je recu un peu d'aide (3 unites d'hastatii) et l'appui de mon beau-frere.

L'economie, elle, ne se portait pas bien. Trop d'unites par rapport a la taille de la maison, il me fallait choisir et des coupes furent faites. Bien que faiblement positive, je gagnais maintenant quelques piecettes par tour. Cela est toujours mieux que rien.

Rejoindre beau-papa fut plus difficile. En effet, accompagne d'une petite troupe (une unite d'hastatii et des lanceurs de javelot) et de mon beau-frere, je commencais la traversee des Alpes. Las, mon arriere garde me signala une troupe gauloise a notre poursuite. Nous firent front et mirent a profit deux elements :
- notre (double) cavalerie
- nos lanceurs de javelot.

Tandis que mon beau-frere promenait des unites adverses, pressees de mettre la main sur le fils de leur ennemi, je chargeais certaines unites isolees par derriere. Ailleurs, sur le champ de bataille, mon infanterie profitait de sa situation en hauteur pour repondre aux charges adverses. Peu de morts chez nous, beaucoup chez eux. Je recu les merites de cette victoire (+2 en commandement, +2 en experience ).

De meme, les Gaulois attaquerent Segeste, tres mal defendue (deux hastatii et un general,un de mes oncles, pas de mur). Mon oncle decida de ne pas attendre l'ennemi et l'attendit en dehors des non-murs. Encore une fois, quelques escarmouches attirerent l'attention du gros des troupes adverses qui le poursuivirent tandis que les unites se presentaient au compte goute face a nos legionnaires. La victoire fut significative.

Fin de l'acte 1 :

A l'heure ou j'ecris ces lignes, moi, responsable de la maison des Julii suit encore pret au combat. Mon dernier fils et mon beau-fils m'ont rejoint et administrent Marseilla tandis que mon heritier gerent les affaires courantes.

Demain, nous affronterons une nouvelle horde de Gaulois dans le but de pouvoir relacher la pression sur Marseilla.

Si les Dieux le veulent et que le sort des armes nous est favorable, je m'en retournerait alors avec quelques hommes vers ma maison pour chercher des recrues. Et nous marcherons ensuite vers le Nord de la Peninsule qui est aujourd'hui isolee.

Esperons que le Senat se montre favorable en ne nous accordant pas des missions debiles.
__________________
"Comment désigner un volontaire ?
C'est facile, demandez au volontaire de faire un pas en avant. Celui qui ne fait pas de pas en arrière est volontaire."
Doctrine gobline

"Diplôme obtenu, boulot trouvé, la vie est belle..."
Moi
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 16/04/2009, 19h15
Avatar de Loda
Loda Loda est déconnecté
Franconaute
 
Date d'inscription: novembre 2005
Localisation: dans un monde imaginaire agreable très loin de celui que je cotoie tous les jours
Messages: 2 332
Par défaut

Il y a un petit lapsus, tu dis au début de ton AAR que tu es "le maitre de la maison de Scipii" : c'est une autre des 3 familles présentes dans le jeu


C'est sympa les Julii pour commencer: on massacre du gaulois par milliers sans trop d'efforts

Par contre, ça devient vite lassant car répétitif...
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 17/04/2009, 09h59
Avatar de Tahiti bob
Tahiti bob Tahiti bob est déconnecté
Son excellence postissime
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 1 763
Par défaut

Pour le moment, c'est vrai que le Gaulois n'a pas connu de succes (3 batailles, 3 defaites franches dont un perfect). Mais il conserve une forte capacite de nuisance de par sa position, ses effectifs et le senat.

De plus, je n'ai pas l'impression que les villes soient developpes ce qui fait qu'apres le Gaulois, je disposerais de beaucoup de territoires qui ne me rapporteront pas grand chose au debut
__________________
"Comment désigner un volontaire ?
C'est facile, demandez au volontaire de faire un pas en avant. Celui qui ne fait pas de pas en arrière est volontaire."
Doctrine gobline

"Diplôme obtenu, boulot trouvé, la vie est belle..."
Moi
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 17/04/2009, 14h16
Avatar de Tahiti bob
Tahiti bob Tahiti bob est déconnecté
Son excellence postissime
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 1 763
Par défaut

2. La guerre Gallo-Julienne


La premiere defense de Marseilla

J'etais ainsi pret a defendre Marseilla mais, plutot que d'attendre dans les murs, j'avancais vers l'ennemi avant que celui-ci. Le commandant gaulois attaqua a l'aube.

De part et d'autres du champ de bataille, deux armees egales en nombre (350-330) mais je disposais de trois avantages :
- j'etais en position de defenseur (chose qui me semble bien avec les Romains)
- un commandant hors du commun, moi
- des hommes sans doute plus experimentes de par les campagnes de Segeste et de Marseilla.

Ma tactique fut simple et efficace : une ligne d'infanterie (sur deux rangs), une unite d'archers derriere, moi a gauche, mon beau-fils a droite. Les Gaulois tenterent de desorganiser les lignes via l'intervention de leur cavalerie et via l'intervention de tirailleurs. Las, leur general fut le premier a fuir suivi par presque toute son armee.

Le bilan fut une victoire presque parfaite : une armee ennemie decimee, un general qui fuit des le debut, moi-meme qui me renforce. Deux ombres au tableau : une infanterie lourde chez les Gaulois que j'apprehende et un general quatre etoile encore vivant.

(Je n'ai pas compris la strategie visant a fuire rapidement.... et celle de l'armee qui a tres rapidement rompue le combat)

Ceci etant fait, j'envoyais mon beau-fils, par ailleurs elu questeur par le Senat dans les Alpes afin de preter main forte a la conquete du Nord de la peninsule. Dans le meme temps, un autre membre de la maison s'armait pour faire de meme. Si les Dieux le souhaitait, les Gaulois seraient boute hors de la peninsule et Marseilla defendue.
__________________
"Comment désigner un volontaire ?
C'est facile, demandez au volontaire de faire un pas en avant. Celui qui ne fait pas de pas en arrière est volontaire."
Doctrine gobline

"Diplôme obtenu, boulot trouvé, la vie est belle..."
Moi

Dernière modification par Tahiti bob ; 17/04/2009 à 15h56.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 17/04/2009, 14h42
Avatar de Otto Granpieds
Otto Granpieds Otto Granpieds est déconnecté
Son excellence postissime
 
Date d'inscription: juin 2006
Messages: 1 631
Par défaut

Citation:
Envoyé par Tahiti bob Voir le message
Pour le moment, c'est vrai que le Gaulois n'a pas connu de succes (3 batailles, 3 defaites franches dont un perfect). Mais il conserve une forte capacite de nuisance de par sa position, ses effectifs et le senat.
Les soldats romains sont trop forts par rapport aux autres factions, surtout barbares. Historiquement, cela a parfois un fonds de vérité, mais pas toujours (que l'on se rappelle par exemple les tôles qu'ils se sont pris face aux Celtes au début de leur histoire ou face aux Cimbres et aux Teutons à la fin du 1er siècle avant notre ère ).

Citation:
Envoyé par Tahiti bob Voir le message
De plus, je n'ai pas l'impression que les villes soient developpes ce qui fait qu'apres le Gaulois, je disposerais de beaucoup de territoires qui ne me rapporteront pas grand chose au debut
Ben oui, c'est pour ça qu'il y a un volet gestion : pour que tu puisses développer tes cités :brice:
__________________
Ce sont les événements qui commandent aux hommes et non les hommes aux événements.
Hérodote

Rien n'arrête le progrès. Il s'arrête tout seul.
Alexandre Vialatte
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 17/04/2009, 15h17
Avatar de Tahiti bob
Tahiti bob Tahiti bob est déconnecté
Son excellence postissime
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 1 763
Par défaut

Pour l'aspect gestion, je m'en doutais (d'ou le non-pillage de Segeste) et c'est le seul aspect qui differencie les trois maisons romaines.

Le Julii tape sur des Gaulois nombreux mais pas reelement bon.
Le Scipii tape sur les Grecs plus nombreux et ayant des soucis de maladies.
Le Brutii tape sur Carthage qui tient mieux le coup et avec des "bonnes" cites.

De toute facon, tout homme sur terre est membre de la maison Scipii. Seulement tout le monde ne le sait pas.
__________________
"Comment désigner un volontaire ?
C'est facile, demandez au volontaire de faire un pas en avant. Celui qui ne fait pas de pas en arrière est volontaire."
Doctrine gobline

"Diplôme obtenu, boulot trouvé, la vie est belle..."
Moi
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 11/05/2009, 13h16
Avatar de Tahiti bob
Tahiti bob Tahiti bob est déconnecté
Son excellence postissime
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 1 763
Par défaut

La prise en fonction

Ave, je me nomme Caius Tahitus Bobus, petit-fils de l'actuel dirigeant de la maison Julii, neveu de l'heritier de cette derniere. Plutot que de vous porter le recit de fin de vie de mon grand-pere et le recit de mon oncle, je vous presenterais mes exploits, moi qui fut eduque mon aieul et qui fut nomme responsable des guerres gauloises.

Lorsque j'arrivais en Gaule, la situation etait mauvaise :

1/ Marseilla etait menacee sur trois fronts : le Nord et l'Ouest etaient sous la menace Gauloise, certes moins vaillants mais plus experimentes que moi et plus nombreux. Un debarquement etait possible egalement si je m'eloignais trop

2/ Le Nord de l'Italie n'etais pas conquis et demeurait Gaulois.

J'avais donc un double objectif : developper au plus vite Marseilla et tenir le temps necessaire a mon aieul pour prendre le Nord de l'Italie.

La conquete du Nord de l'Italie

Cette conquete commenca a Venise avec un siege relativement long (un an). De facon a "economiser" ses hommes, mon grand-pere n'attaqua pas la ville, bien defendue. Bien lui en a pris car, avant la reddition, des renforts venus de Milan tenterent de liberer la ville. L'armee romaine est forte lorsqu'elle attaque. En position defensive, elle est invincible.

La cavalerie malmena les troupes legeres gauloises, les prenant a revers, attaquant les groupes isoles. Les hommes a pieds, eux, attendaient en offrant un long front a l'ennemi. Les "liberateurs" furent aneantis, les assieges preferent ne pas trop tentes leur chance.

Une semaine apres ce joyeux massacre, Venise tombait. Une petite garnison etait laissee - ce qui amena helas a la mort d'un cousin, trop incompetant pour mater la ville.

Puis l'armee fondit sur Milan qui se trouvait a court de defenseurs. Les Gaulois tenterent une manoeuvre en amenant deux armees de Gaules : l'une pour m'occuper a Marseille, l'autre pour renforcer leur dernier baston. Las, les deux armees furent interceptees et mises en deroute et apres cette fois un siege court, Milan fut prise.

Le Nord de la Peninsule etant enfin romaine, plusieurs possibilites s'offraient a nous :

1. Lugdunum, juste au Nord pouvait nous permettre d'atteindre plus rapidement le coeur de la Gaule mais il y avait un prix : cela se s'exposer d'avantage encore en changeant le point isole de Marseilla vers Lugdunum

2. Narbo Martiuis etait aussi proche et figuraient generalement dans les trajets pris par les Gaulois. Mais cela laissait Marseilla sous le risque du Nord et ouvrait une nouvelle frontiere avec les Iberiques (et les Gaulois Iberes)

Un espion nous livra alors une information fort interessante : les defenses de Lugdunum etaient faibles. L'idee fut alors la suivante : prendre Narbo Martiuis avec le gros des troupes (celles de Marseilles) et assieger Lugdunum avec le contigent plus faible qui serait renforcee une fois la premiere attaque faite.
__________________
"Comment désigner un volontaire ?
C'est facile, demandez au volontaire de faire un pas en avant. Celui qui ne fait pas de pas en arrière est volontaire."
Doctrine gobline

"Diplôme obtenu, boulot trouvé, la vie est belle..."
Moi
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 11/05/2009, 17h05
Avatar de Tahiti bob
Tahiti bob Tahiti bob est déconnecté
Son excellence postissime
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 1 763
Par défaut

Une premiere trahison

Je me dirigeais donc, confiant, vers Narbo Martiuis tandis qu'environ trois cents des notres se dirigeaient vers Lugdunum. Le plan commencait a prendre forme et la premiere armee que je rencontrais n'etait qu'un vulgaire feu de paille. Lugdunum etait assiegee, Narbo Martiuis allait bientot tombait...

Mais les Gaulois furent rejoints dans leur lutte contre nous, les Brittons, peuple venu des iles du Nord choisirent ce moment pour nous tourner le dos. Attaquant nos positions le long de Lugdunum, elles obligerent ces dernieres a relacher le siege. Pire, de par leur nombre et leur alliance avec les Gaulois, ils menacaient directement la cite de Marseilla.

Je n'eut d'autres choix que de me retirere de Narbo pour aller affronter ce nouvel ennemi. Le premier combat eut lieu aux portes de Marseilla et le but etait simple : vaincre ou offrir une ville aux barbares. Car nul renfort ne viendrait car les finances ne sont pas notre fort.

Mais il etait ecrit que jamais l'armee romaine ne plierait. Et elle ne plia pas. Les Brittons furent repousses de meme qu'une armee gauloise venue esperer se repettre de nos restes.

Une nouvelle strategie fut mise au point, strategie sur laquelle reposait le sort de l'armee vaincue et bloquee pres de Lugdunum : prendre la ville au plus tot.


La prise de Lugdunum et la fin de la menace gauloise

Lugdunum fut tres vite assiegee par mes hommes mais la decision de ne pas attaquer la ville fut prise. L'objectif etait d'epargner les hommes et surtout de destabiliser les Gaulois et les Brittons.

Une seule armee vint, des Brittons. La, sur les collines environnants la ville, se vit une des plus farouches batailles de tous les temps : d'un cote, la garnison en poste a Lugdunum ainsi que l'armee ciel des barbares du Nord, et de l'autre, nous, Romains (enfin surtout entre les deux armees). Au loin, les restes de l'armee prisonniere.

L'armee romaine est invincible en defense...certes mais attendre un ennemi plus nombreux venant sur deux fronts me paraissait...impensable. Je pris la resolution d'ignorer les Gaulois et de me concentrer sur les Brittons. Ces derniers tenterent une strategie simple : de l'infanterie devant, des tirailleurs "sortant" pour bombarder mes hommes, de l'infanterie lourde pour charger, des chiens (?) et une unite de cavalerie lourde (commandant). Rome utilisa sa tactique habituelle : distraction avec de la cavalerie legere et charge des unites "isolees". Le "traditionnel" infanterie devant archers ensuite puis adviendrait ce qui adviendrait.

Les charges de cavalerie permirent de mettre en deroute un grand nombre d'unites adverses jusqu'au moment ou leur commandant me chargea. Cette charge fut...osee car certes de la cavalerie lourde contre de la legere, cela peut passer. Mais quand vous vous faites charger de dos, cela est une mauvaise idee. La consequence : leur chef mourrut. Ceci etant fait, un faible moral couple a des flans exposes (et exploses) provoqua la deroute britonnes, et ce, avant que les Gaulois n'arrivent. Ceux-ci ne trouverent qu'une armee romaine, legerement affaiblies mais en position. Et la defaite fut leur seule option.

Lugdunum tomba peu apres et une stelle marque dorenavant les lieux de la victoire romaine sur la barbarie.

HJ : le combat fut marque d'une marque sur la carte (aucune idee de la signification) et marque surtout un changement de comportement du Gaulois - mais pas du Britton : passage de l'offensive a la defensive.
__________________
"Comment désigner un volontaire ?
C'est facile, demandez au volontaire de faire un pas en avant. Celui qui ne fait pas de pas en arrière est volontaire."
Doctrine gobline

"Diplôme obtenu, boulot trouvé, la vie est belle..."
Moi
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 16h49.


Powered by vBulletin® Version 3.7.6
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #19 par l'association vBulletin francophone