Franconaute  

Précédent   Franconaute > Autres jeux > Jeux de rôle et d’aventure > JDR Forumique > Personnages (jdr-f)

Notices

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 10/02/2009, 18h15
Avatar de Reborn
Reborn Reborn est déconnecté
Born again !
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Breizh
Messages: 3 264
Par défaut Leir Morryd

Background

Né à Kardill, un village du Nord-Ouest du pays de Frill, Leir n'avait que 5 ans lorsqu'il perdît ses parents. Contrairement à l'histoire communément admise concernant la destruction de Kardill, les peaux-vertes ne l'avaient pas rayé de la carte sans raison.

Leir, bien que très jeune à l'époque, se rappelle parfaitement les événements qui ont précédé l'attaque. Kardill n'était situé qu'à quelques lieux de mines grashshiennes, où plusieurs dizaines de peaux-vertes travaillaient jour et nuit à extraire du minerai d'or. Attirés par les richesses, les voleurs ne manquaient pas mais ils étaient généralement dissuadés par les gardes en surveillance autour de la mine.

A Kardill, la sécheresse avait détruit les récoltes et aucun habitant n'était sûr de passer l'hiver approchant. Couplé à la proximité de la mine, la décision des hommes du village ne fut pas une surprise et un raid fut organisé en direction de Grashsh. A vivre non loin de la mine, ils connaissaient parfaitement son fonctionnement et l'attaque fut un succès complet. Toutes les peaux-vertes furent tués par les habitants afin de ne laisser aucun témoin et éviter les représailles contre leur village.

Mais une telle action ne pouvait rester impunie. Les autorités de Grashsh découvrirent rapidement la responsabilité des humains dans le raid. Ni une, ni deux, des centaines de peaux-vertes déferlèrent sur le village, faisant subir aux habitants le même sort que les mineurs.


C'est là les derniers souvenirs qu'à Leir de son village. De part sa taille et son agilité naturelle, il réussit à s'enfuir du village en feu et à rejoindre le village le plus proche. Là-bas, il fut accueilli par le tavernier qui n'hésita pas une seconde à engager un gamin de 5 ans pour faire le service en échange du gîte et du couvert.

Travaillant dans cette auberge pendant 10 ans, Leir y appris beaucoup. A force de côtoyer différentes personnes chaque jour, il commença à manier la parole d'une manière remarquable. A l'aide de ce charisme et ce talent de persuasion, il parvenait à faire croire à n'importe qui, n'importe quoi. Mais le don de Leir lui servait principalement à voler les gens. En racontant une quelconque histoire, il réussissait toujours à se faire offrir des verres et en profitait pour repérer la bourse de la cible et évaluer l'éventuel butin.

La seconde grande leçon qu'il apprit fut celle d'un bandit de grand chemin, Ethan. Ayant pris une chambre pour quelques jours, il se lia d'amitié avec le gamin. Il lui appris beaucoup de "trucs" concernant le vol (détourner l'attention de la cible, menaces) et le meurtre (maniement d'armes, mouvements, discrétion). Ironiquement, ce bandit fut retrouvé la gorge tranchée dans sa chambre le jour de son départ. Leir avait développé une mentalité particulière qui expliquait ce meurtre. Si il refusait les concepts de Bien et de Mal, il n'acceptait pas les actions morbides dont se glorifiait Ethan telles des trophées. Voilà pourquoi Leir se décida à rendre justice lui-même.

L'arrivée d'un mage dans l'auberge fut l'occasion de la dernière leçon de Leir. Après avoir bu un verre de trop (non sans l'aide du gamin), il commença à narrer les exploits qu'il avait accompli au cours de ses périples. Fasciné par les pouvoirs du mage, Leir profita de l'état de celui-ci pour jeter un oeil à ses affaires. Cédant à sa curiosité, il prit un des parchemins du mage et le lu sans savoir ce qu'il faisait. Une boule de feu apparût et alla exploser contre l'un des murs de l'auberge. Alors que le bâtiment était dévoré par les flammes, Leir restait ébahi devant la puissance de la magie. Soudain, il fut sorti de ses songes par le tavernier fou de rage qui venait de lui attraper le col et le menaçant de le jeter dans les flammes s'il ne trouvait pas un moyen de stopper l'incendie. Leir ne demanda pas son reste et s'enfuit en courant de l'auberge, en profitant pour voler rapidement deux parchemins au mage. C'était la dernière fois qu'il voyait le lieu où il avait passé 10 ans de sa vie.

Les 5 années qui suivirent furent rempli d'auberges, de tavernes et autres lieux mal fréquentés, où il perfectionna son art de la parole et du vol. Son statut de voleur (et parfois assassin lorsque la cible lui semblait mériter la mort) lui convenait, mais il n'hésitait pas à jouer de ses talents pour se faire passer pour un personnage différent à chaque ville et village traversé. Un jour soldat, le suivant marchand, Leir s'amusait à jouer des rôles.

Mais dans un coin de sa tête, il se rappelait l'impression ressentie lorsqu'il avait lu ce parchemin. Son rêve reste toujours de maîtriser un jour la magie et d'être considérer comme un mage. Il a d'ailleurs conservé les parchemins subtilisés en attendant de savoir les utiliser convenablement.
__________________
"Le bon général a gagné la bataille avant de l'engager."
Sun Tzu, L'art de la guerre

Dernière modification par florian ; 10/02/2009 à 18h34.
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 10/02/2009, 18h30
Avatar de Reborn
Reborn Reborn est déconnecté
Born again !
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Breizh
Messages: 3 264
Par défaut

Nom complet : Leir Morryd. Très peu de gens connaissent son nom, il utilise généralement des noms d'emprunt.
Age : 20 ans
Race : Humain
Poids : 71 kg
Taille : 1m76
Cheveux : noir
Yeux : noisette

Leir porte presque tout le temps une cape. Il la change suivant l'identité du moment. Il possède une cicatrice sur la poitrine, souvenir de la fuite de son village natal, et une autre sur le bras gauche, à la suite d'un combat contre une victime un peu trop entêtée.

Leir utilise une dague et une épée courte suivant les situations. C'est un expert en discrétion, vol et pour s'échapper des ennuis (mais pas pour les éviter).

Son alignement est chaotique neutre. Il ne respecte absolument pas la loi mais refuse la cruauté contre d'autres humains. Il ne viendra pas facilement en aide aux autres, surtout si cela le met lui même en danger.

__________________
"Le bon général a gagné la bataille avant de l'engager."
Sun Tzu, L'art de la guerre

Dernière modification par Reborn ; 10/02/2009 à 18h54.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 21h16.


Powered by vBulletin® Version 3.7.6
Copyright ©2000 - 2022, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #19 par l'association vBulletin francophone