Franconaute  

Précédent   Franconaute > Discussion générale > Jeux > Courtisans

Notices

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11  
Vieux 14/02/2011, 15h22
Avatar de jagermeister
jagermeister jagermeister est déconnecté
Serial cosnois
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Chez moi
Messages: 6 840
Par défaut

Mon Dieu je suis veuve ?



Ah non mon mari est vivant.





Je ne vous remercie pas chère belle-maman !
__________________
My name is Jag.


Réponse avec citation
  #12  
Vieux 14/02/2011, 19h47
Avatar de Antonius
Antonius Antonius est déconnecté
radio-cocotier
 
Date d'inscription: décembre 2010
Localisation: Nouvelle Calédonie
Messages: 347
Par défaut

Hypocrite, tu es bien contente que je sois en vie, vue le fric que je rapporte
__________________
Quelques dictons calédoniens:
spéciale oniris: "Une station sans chien c'est comme une femme sans casserole, ça n'a plus d'âme"
"Le chien n'est-il pas le meilleur ami de l'homme? Alors pourquoi pas le meilleur ami du nem?"
"J'ai bien une vieille recette que les vieux ils utilisaient dans le temps: la médecine pôc! -Essayes, les vieux savaient tout, alors..." PÔC -DEBOUT FAIGNANT!"
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 15/02/2011, 13h13
Avatar de jagermeister
jagermeister jagermeister est déconnecté
Serial cosnois
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Chez moi
Messages: 6 840
Par défaut

Citation:
Envoyé par Antonius Voir le message
Hypocrite, tu es bien contente que je sois en vie, vue le fric que je rapporte
Vous mon cher et tendre époux vous êtes sauf !


Je me suis fait un sang d'encre à votre sujet, craignant le pire.


Mais vous êtes là.


(vieille salope de belle-mère )
__________________
My name is Jag.


Réponse avec citation
  #14  
Vieux 15/02/2011, 16h09
Avatar de curTis newTon
curTis newTon curTis newTon est déconnecté
Perceval le Gaulois
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Belgonaute (toudis)
Messages: 1 905
Par défaut

"Ma chère,

L'affaire de la guerre espagnole a fort échauffé l'esprit royal, plus que nous le pensions. Sa Majesté, si elle est de nature affable et fort encline à pardonner, ne peut tolérer les fiascos artistiques. Et, en l'occurrence, il s'agit d'un fiasco.

Pensez ! Il faudra des années de bonne gérance pour reconstruire ce qui fut perdu : Versailles n'a plus de danseurs, l'Opéra n'a plus de choristes, et le Théâtre-Français, plus de comédiens ! Comment dès lors pourrons-nous nous distraire ? Ce ne sont quand même pas les courtisans qui vont jouer la comédie !

Nous en savons un peu plus sur les coulisses de cette ténébreuse affaire. Il se murmure que c'est Mademoiselle de la Moustacherye qui, dans l'ombre, aurait concouru à provoquer la disgrâce du Maréchal de la Noobitude, après l'échec de la bataille de Charleroi.

Ayant eu vent de cette rumeur, le Maréchal - qui a encore quelque influence à la Cour, malgré les suspicions qui l'entourent, lui et les autres tenants du parti anglais, a lancé en bon soldat qu'il est une furieuse contre-attaque. Il fit tant et plus, utilisa tous les subterfuges et insinuations possibles pour discréditer Mademoiselle de la Moustacherye, que celle-ci fut bientôt déclarée indésirable au souper du Roi.

Car enfin, si l'armée française ne parvient guère à être victorieuse dans les Flandres, malgré tant d'efforts, n'est-ce pas que la main de la Hollande, si voisine, s'agite dans l'ombre pour contrecarrer les desseins des Lys ? Et dans le prolongement de cette main hollandaise, ne voit-on pas le bras d'albâtre de Mademoiselle de la Moustacherye qui s'agite ? Le parti hollandais dans son ensemble, et Mademoiselle de la Moustacherye au premier chef, fut donc désormais regardé à la Cour comme Judas observé par le Christ.

La Maréchale de la Noobitude joua de ces suspicions, et proposa au Roi que la charge de Première Dame de compagnie soit ôtée à Mademoiselle Rouqmouton, elle aussi accointée avec les intérêts hollandais. Mais le Roi, qui conserve toujours beaucoup d'estime pour Mademoiselle Rouqmouton, refusa fermement.

Ce fut alors le moment choisi par la duchesse de la Jaguerie pour tenter de retrouver un peu de crédit auprès du Roi, qui rechigne à lui accorder son amitié depuis qu'il prit pour favorite Mademoiselle de la Chouinerye.

La Duchesse eut l'idée d'un présent magnifique, inouï et - il faut le dire - quelque peu incongru : un portrait du Roi, dans toute sa pompe, signé par le grand Velasquez. Il en coûta à la Duchesse la somme prodigieuse de 8000 louis, mais ce présent, pensait-elle, pourrait lui ramener les faveurs royales. Malheureusement, offrir une oeuvre d'un maître espagnol au souverain des Lys, quand celui-ci sort d'une cuisante défaite contre l'Espagne n'était pas un choix heureux.

Si la Reine apprécia grandement le tableau, qui lui rappelait un peu, dans la manière et dans le style, la dulce vida de son pays d'origine, le Roi, lui, fronça le nez de dépit et de dégoût, et pria la Duchesse de ,ne désormais plus quitter son atelier, sous peine de Bastille."

Latiatia joue Disgrâce sur Palpat (entraînant une baisse de cote des Hollandais) + 1 carte transmise à Sent
Sent échoue dans une audience royale + carte "Cadeau royal" jouée sur Coelio


C'est à Messire Thrawn
__________________

"Violer la grammaire rend le langage bâtard." (Ar Sparfell)

Réponse avec citation
  #15  
Vieux 15/02/2011, 17h30
Avatar de Coelio
Coelio Coelio est déconnecté
Archevêque du Rebus
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Dans l'éclat de mes conquêtes
Messages: 5 056
Par défaut

Madame de la Noobitude tient à faire triompher la Jaguerie je vois...
__________________

[20:58:20] Akmar Nibelung, Gott dit:
je m'incruste pour faire genre j'ai des amis autres que les pizzas
Réponse avec citation
  #16  
Vieux 15/02/2011, 17h33
Avatar de GA_Thrawn
GA_Thrawn GA_Thrawn est déconnecté
La loi au fond de la Deûle
 
Date d'inscription: mai 2006
Localisation: Chez Régis
Messages: 4 584
Par défaut

Cette bonne dame de la noobitude mérite que je l'invite à prendre un chocolat.
__________________
And so he spoke, and so he spoke,
that lord of Castamere,
But now the rains weep o'er his hall,
with no one there to hear.

"Si le droit est avec nous, qui sera contre nous?"

Citation:
Envoyé par DarthMath
[14-01, 18:22] : Yann !! Avec sa noix de coco dans le cul !!
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 15/02/2011, 18h07
Avatar de Kevinus Pontifex
Kevinus Pontifex Kevinus Pontifex est déconnecté
Bill Tcherno
 
Date d'inscription: décembre 2010
Messages: 1 427
Par défaut

Citation:
Envoyé par Coelio Voir le message
Madame de la Noobitude tient à faire triompher la Jaguerie je vois...

Madame de la Noobitude (que son mari a fait disgracier, merci chéri! ) sait que le triomphe ira au plus riche...

Telle une Robin Hood versaillaise, elle s'attaque au plus riche d'entre nous sans distinction de sexe, d'age ou de rang...


(il faut dire que encore une fois je tombe sur un 10). Si mon mari ne m'avait disgracié, nous aurions pu avoir quelque chance de l'emporter...


la Jaguerie peut témoigner que je n'ai point d'acointance avec lui, et que je ne tire point de bénéfice de cette action (en revanche j'aurais du negocier avec ce vil personnage quelque chose )
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 15/02/2011, 18h24
Avatar de curTis newTon
curTis newTon curTis newTon est déconnecté
Perceval le Gaulois
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Belgonaute (toudis)
Messages: 1 905
Par défaut

"Ma chère,

Hier Mademoiselle de la Chouinerye invita la comtesse de la Perfydie à une collation chez elle...



(Cliquer sur play pour l'ambiance)

Les deux dames parlèrent de choses et d'autres. La comtesse de la Perfydie parla de son époux, évêque en Espagne, abbé en France, néanmoins marié à elle par la volonté du Roi, fait comte, maintenant gouverneur de la plus riche province du Royaume...
Mademoiselle de la Chouinerye parla de son célibat, dans des termes amers.

Fut-ce la description trop poignante faite par Mademoiselle de la Chouinerye ? L'amertume des propos ? Celle du chocolat ? La comtesse se sentit mal, porta une main à sa poitrine, tenta de se lever et vacilla, avant de s'effondrer, un peu de bave aux commissures des lèvres, alors qu'une odeur d'amande flottait dans la pièce.

Mademoiselle de la Chouinerye se tordit les mains, appela un médecin qui fut impuissant, l'âme de la Comtesse s'étant déjà envolée, cria à l'insolation, à la fluxion de poitrine, à la fièvre quarte, fit taire le médecin qui voulait la contredire, et enfin gagna Versailles porteuse d'une triste nouvelle pour le Comte (non sans avoir demandé à ses valets de déblayer le sol de la vaisselle cassée et du corps de la feue comtesse).

A Versailles, Mademoiselle de la Chouinerye se rua dans les appartements du Comte - du veuf ! - et lui annonça le terrible sort de son épouse qui se mourait, était morte.

On ne sait ce qui se passa dans les appartements du Comte. On vit seulement, au petit matin, la porte s'en ouvrir, et le Comte en sortir, Mademoiselle de la Chouinerye accrochée à son bras, le corsage dégrafé.

Nous eûmes deux cérémonies à Versailles aujourd'hui. Nous pleurâmes au matin la mémoire de cette bonne comtesse de la Perfydie, née de la Jaguerie, qui laisse à tous un souvenir impérissable de femme vertueuse, prompte au bien et à la droiture.
Notre peine heureusement ne dura pas trop, car nous nous divertîmes fort l'après-midi au mariage célébré entre le frais veuf et la Favorite royale : une cérémonie qui ressemblait fort à une comédie des masques, le Roi donnant sa bénédiction à celle dont il partage la couche tous les soirs.

Maintenant fraîche comtesse de la Perfydie, Mademoiselle de la Chouinerye va devoir effectuer un grand écart perpétuel entre deux couches. Un pied à Villiers-le-Bel où elle a son hôtel, un autre à Rambouillet où réside son mari... je vous laisse deviner ce qu'il y a d'elle à Versailles..."

Carte poison jouée avec succès sur Jag +
audience réussie pour un mariage avec Antonius


Le perso de Jag venant de décéder dans d'atroces souffrances, il passe son tour et reviendra à temps pour le dernier tour, dès la chambellance d'Antonius

C'est à Mad pour son dernier tour de Chambellan
__________________

"Violer la grammaire rend le langage bâtard." (Ar Sparfell)

Réponse avec citation
  #19  
Vieux 15/02/2011, 18h28
Avatar de GA_Thrawn
GA_Thrawn GA_Thrawn est déconnecté
La loi au fond de la Deûle
 
Date d'inscription: mai 2006
Localisation: Chez Régis
Messages: 4 584
Par défaut

Je ne comprends pas ce qu'il s'est passé.
J'ai fait fouetter la servante qui a préparé le chocolat.

Je suis fort aise d'être marié à M. de la Perfydie. Le Roi sait bien qu'il ne trouvera pas là grand rival car la Perfydie est plutôt réputé pour aimer escalader ses valets par la face nord que pour lutiner ses épouses. Cela permet de conserver les apparences, mais je suis toujours la femme la plus puissante de la cour.
__________________
And so he spoke, and so he spoke,
that lord of Castamere,
But now the rains weep o'er his hall,
with no one there to hear.

"Si le droit est avec nous, qui sera contre nous?"

Citation:
Envoyé par DarthMath
[14-01, 18:22] : Yann !! Avec sa noix de coco dans le cul !!
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 15/02/2011, 18h56
Avatar de Coelio
Coelio Coelio est déconnecté
Archevêque du Rebus
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Dans l'éclat de mes conquêtes
Messages: 5 056
Par défaut

Ma pauvre belle-fille !

Un drame abominable, en vérité !
__________________

[20:58:20] Akmar Nibelung, Gott dit:
je m'incruste pour faire genre j'ai des amis autres que les pizzas
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 02h42.


Powered by vBulletin® Version 3.7.6
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #19 par l'association vBulletin francophone