Franconaute  

Précédent   Franconaute > Jeux de stratégie > Série des Total War

Notices

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #81  
Vieux 19/01/2012, 21h07
Avatar de strabovortschkinn
strabovortschkinn strabovortschkinn est déconnecté
Super Rieur
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Un peu plous par là
Messages: 5 852
Par défaut

Vivement que le colonel d'Aspar fasse quelque chose !!
__________________


"L'abstinence est une perversion sexuelle comme une autre."


Ar Sparfell



( Ouais, si y'en a qui me citent dans leur signature, pourquoi pas moi? )
Réponse avec citation
  #82  
Vieux 19/01/2012, 21h15
Avatar de Coelio
Coelio Coelio est déconnecté
Archevêque du Rebus
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Dans l'éclat de mes conquêtes
Messages: 5 056
Par défaut

Vivement que les Anglais prennent Paris
__________________

[20:58:20] Akmar Nibelung, Gott dit:
je m'incruste pour faire genre j'ai des amis autres que les pizzas
Réponse avec citation
  #83  
Vieux 23/01/2012, 18h56
Avatar de Kevinus Pontifex
Kevinus Pontifex Kevinus Pontifex est déconnecté
Bill Tcherno
 
Date d'inscription: décembre 2010
Messages: 1 427
Par défaut

Au vu des nuages qui commencent a s'accumuler, et afin de toujours mieux servir l'Empereur, j'ai l'honneur de soliciter une affectation active et plus exposée dans l'artillerie ou la cavalerie!
__________________
There are two kinds of people in the world my friend, those with a rope around their neck and the people who have the job of doing the cutting
Réponse avec citation
  #84  
Vieux 24/01/2012, 11h05
Avatar de Tahiti bob
Tahiti bob Tahiti bob est déconnecté
Son excellence postissime
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 1 763
Par défaut

J'aimerais aussi soliciter une place pas trop exposée et tirant toute la gloire :D.
__________________
"Comment désigner un volontaire ?
C'est facile, demandez au volontaire de faire un pas en avant. Celui qui ne fait pas de pas en arrière est volontaire."
Doctrine gobline

"Diplôme obtenu, boulot trouvé, la vie est belle..."
Moi
Réponse avec citation
  #85  
Vieux 30/01/2012, 17h56
Avatar de marlouf
marlouf marlouf est déconnecté
Fan club La Tenaille Forever
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Pôris
Messages: 3 697
Par défaut

Hop, engagés !
Capitaine Tahiti Bob, après vos exploits auprés des jeunes sauvageonnes des îles et le rayonnement de la France que vous avez apporté dans votre tâche (on parle de plusieurs dizaines de naissances et de nouveaux citoyens français dans nos possessions d'outre mer), vous incorporez l'infanterie (plus de précisions d'ici peu sur le type de régiment) et retrouvez la grisaille de Paris... mais promis, vous allez voyager !
Gaspard Sentenza est quant à lui affecté à la cavalerie également en formation (je vais voir laquelle)
Réponse avec citation
  #86  
Vieux 31/01/2012, 12h10
Avatar de Kevinus Pontifex
Kevinus Pontifex Kevinus Pontifex est déconnecté
Bill Tcherno
 
Date d'inscription: décembre 2010
Messages: 1 427
Par défaut

:larme à l'oeil: pour l'empereur rodo!!!!
__________________
There are two kinds of people in the world my friend, those with a rope around their neck and the people who have the job of doing the cutting
Réponse avec citation
  #87  
Vieux 31/01/2012, 18h52
Avatar de marlouf
marlouf marlouf est déconnecté
Fan club La Tenaille Forever
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Pôris
Messages: 3 697
Par défaut

Juin 1806

Le rêve autrichien semble s’éloigner pour Rodo 1er. Vienne est certes française, mais n’est plus protégée par aucune troupe impériale (si ce n’est des milices communales)
La ville est en proie aux flammes, des gréves éclatent, qui ne trouvent aucune force en face pour les réprimer, Davout et Masséna ont fait retraite et la Grande Armée se dirige à nouveau vers Venise, désormais assiégée par les Autrichiens.





Mauvaise période également, qui voit la sortie des flottes britanniques, désormais en force. Tandis que Nelson lance des raids au large de l’Espagne et installe un début de blocus sur les importations françaises, d’autres navires sillonnent dans la Manche et l’Atlantique Nord, attendant avec perfidie que la Royale sorte des ports de Nantes et Brest.





Le travail avance sur les nouveaux gréements, même si on parle encore d’un bon trimestre pour avoir nos 4 bêtes de guerre sortant des arsenaux, et seuls capables de rivaliser avec les Anglais.

Whatman, Bartimeus et Bob Terrius s’impatientent, l’Amirauté passe alors un accord avec eux : on les envoie sur Toulon, ou ils prendront momentanément le commandement d’une petite escadre qui sillonnera la Méditerranée à la recherche de navires anglais qui y ont été detectés il y a peu. Leur mission : survivre, trouver et couler la barcasse anglaise, puis rejoindre à nouveau Toulon d’ici un peu plus de 2 mois, reprendre la route direction la Bretagne, et enfin prendre le commandement de leurs navires flambant neufs.

Dans le Tyrol, Rodo fête sa premiére année d’immobilisation sur place. Il a certes pu décimer autrichiens et Prussiens par dixaines de milliers, mais est étonnement toujours incapable de se mouvoir tant la pression ennemie est forte. Dans le corridor des Alpes, par tous les cols, on compte encore 4 ou 5 armées ennemies qui avancent vers Innsbruck. Devrait-on finalement évacuer la ville pour reprendre l’initiative ? L’Empereur s’y refuse, tant a été investi sur place … Alors on continue de lever des armées en France, à la chaîne : les gendarmes-lanciers du colonel d’Aspar, les chasseurs-à-pied de la Moyenne garde du capitaine Kara d’Iskan d’Ar, les grenadiers de la Vieille Garde du colonel Thrawn et du général Elvis Gérard, puis bientôt la Garde d’Honneur du lieutenant Gaspard Sentenza, et de l’artillerie lourde de 12 livres du capitaine Bismarck, sans compter les autres recrues à suivre … la guerre sera totale et l’engagement marche à plein.
Toutes ces unités, prévues initialement pour faire tomber Gibraltar, serviront à créer l’armée de Davout (qui partage actuellement ses troupes avec Masséna), libérer totalement le Tyrol et rendre l’initiative à Rodo. Tout dépend bien sur de la situation avec l’Autriche … qui nous surprend par sa légereté.

Aucun assaut n’est donné sur Vienne, pourtant déclarée ville ouverte (et en cendres), pas plus que sur Venise. Le siége est installé, mais aucune attaque … la cité des Doges serait tombée, c’est sur, désormais il faudra compter sur Davout et Masséna qui ont enfin rejoint la Vénitie. On se lance sur les arrières autrichiens, avec joie et sans vergogne…





L’assiégeant est désormais assiegé. Les milices de Venise n’interviendront même pas, l’armée de Masséna fait merveille, le 8éme de ligne du colonel Lionel fait sensation. La masse autrichienne a beau sembler dense et inattaquable…





La cavalerie française fait merveille, dissociant les bataillons adverses, s’introduisant dans les interstices, abattant les plus zelés et sabrant les fuyards. L’infanterie fait le reste, les Autrichiens sont encerclés dans un bois, et tirés comme des lapins.

Le cousin de l’Empereur d’Autriche est blessé pour la 3éme ou 4éme fois en un an, et quitte le combat. Son armée est quasiment détruite, tandis que nous comptons à peine un millier de pertes de notre côté (contre 6.000 en face) Les rescapés continueront à squatter en Vénitie, sans représenter un réel danger maintenant que Venise peut former de nouvelles troupes. Surtout, l’absence d’assaut autrichien sur Vienne laisse pantois. Et si …

Rodo envoie des ordres clairs, Davout et Masséna doivent repartir sur Vienne, y rétablir l’ordre (si c’est possible) et empêcher le plus possible les incursions ennemies plus au nord-ouest vers le Tyrol. Fin juin, les troupes françaises réinvestissent donc l’ancienne capitale autrichienne, désormais en ruines et en proie à la révolte.

Rodo 1er écrase de son côté une énième offensive austro-prussienne dans le Tyrol – les annales n’en garderont pas une trace flamboyante, tant l’adversaire se frottait à dure partie (et surtout à une ville entourée d’une forteresse) Mais faudrait-il peut être profiter de ce saillant sur lequel nos ennemis semblent envoyer toutes leurs troupes au détriment d’autres points ? On relance alors l’offensive dans le nord de l’Europe.





Murat quitte Berlin (en y laissant néanmoins une solide garnison) et entre en Silésie, non sans avoir liquidé quelques troupes prussiennes qui tentaient de garder les ponts. Son but sera désormais de faire tomber la province, de basculer plein sud jusqu’en Moravie afin de couper l’afflux de troupes ennemies dans la région.





Prague serait alors isolée de tout renforts et tomberait sans coup férir, les assauts sur le Tyrol cesseraient mécaniquement et Rodo pourrait enfin bouger son armée et mener le combat plus à l’est.

Sur le papier, ça semble solide et à portée. A voir ce que cela donnera, d’autant plus que nos Alliés Ottomans semblent doucement se déliter et que les Autrichiens ont récemment pris le contrôle de la Serbie et de la majorité de la côté adriatique. La pression sur Zagreb ira certainement croissant mais la perte de la ville ne serait pas très importante côté français, notre but ultime ne s’embarasse certainement pas de cette contrée annexe…
Réponse avec citation
  #88  
Vieux 31/01/2012, 19h13
Avatar de Kara Iskandar
Kara Iskandar Kara Iskandar est déconnecté
Messager du forum
 
Date d'inscription: novembre 2010
Localisation: Grenoble/Grelibre, Dauphiné, France
Messages: 531
Par défaut

L'IA autrichienne est quand même assez surprenante dans ses choix.
Mais bon tant mieux pour nous !
__________________
"Je suis fasciné par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre...Et les avions aussi...En même temps l'air tu peux pas le toucher...ça existe et ça existe pas...Ca nourrit l'homme sans qu'il ait faim...It's magic...L'air c'est un peu comme mon cerveau... "
Jean Claude VanDamme
Réponse avec citation
  #89  
Vieux 31/01/2012, 19h19
Avatar de marlouf
marlouf marlouf est déconnecté
Fan club La Tenaille Forever
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Pôris
Messages: 3 697
Par défaut

Du coup j'ai peur, aprés avoir fait sauter le verrou ennemi entre le Tyrol et le nord de Vienne, que la Prusse et l'Autriche ne soient exsangues, ne s'effondrent, et que le challenge (pour l'instant assez fort) ne tombe à 0
Et si en plus l'IA refuse de négocier la paix (ou n'exige des conditions délirantes... aprés avoir piqué Vienne, j'ai proposé la paix à l'Autriche ... qui a exigé une paiement de 30.000 en or mais se foutait royalement que je lui rende ou non Vienne )

Dommage, le jeu (ou alors ce mod ?) ne semble pas trés bien gérer la chute d'une coalition, ça semble un peu jusque boutiste...
Réponse avec citation
  #90  
Vieux 31/01/2012, 19h28
Avatar de Kara Iskandar
Kara Iskandar Kara Iskandar est déconnecté
Messager du forum
 
Date d'inscription: novembre 2010
Localisation: Grenoble/Grelibre, Dauphiné, France
Messages: 531
Par défaut

Citation:
Envoyé par marlouf Voir le message
Du coup j'ai peur, aprés avoir fait sauter le verrou ennemi entre le Tyrol et le nord de Vienne, que la Prusse et l'Autriche ne soient exsangues, ne s'effondrent, et que le challenge (pour l'instant assez fort) ne tombe à 0
Il restera toujours les russes et les britanniques à corriger !
__________________
"Je suis fasciné par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre...Et les avions aussi...En même temps l'air tu peux pas le toucher...ça existe et ça existe pas...Ca nourrit l'homme sans qu'il ait faim...It's magic...L'air c'est un peu comme mon cerveau... "
Jean Claude VanDamme
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h24.


Powered by vBulletin® Version 3.7.6
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #19 par l'association vBulletin francophone