Franconaute  

Précédent   Franconaute > Autres jeux > Jeux de rôle et d’aventure > Le monde d'Aïkar

Notices

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 16/08/2005, 09h58
Avatar de Terminus Est
Terminus Est Terminus Est est déconnecté
Vénérable ancien
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Bruxelles
Messages: 954
Par défaut La société d'Aïkar

La Galaxie

La Voie Lactée contient approximativement 100 milliards d'étoiles. Elle fait 100.000 AL de diamètre et (au maximum) 16.000 AL d'épaisseur. Seules 100 millions d'étoiles contiennent des systèmes stables, les autres étant soit instables, soit englobées dans des nébuleuses. Sur ces 100 millions, à peu près 5 millions sont peuplées: 95% par les Droïdes et 5% par les Homo Sapiens. De nombreuses espèces d'intelligence inférieure existent aussi au niveau local.

La galaxie est divisée en secteurs, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous. Les secteurs 1 à 14 sont situés dans le Bras de Morphée, la zone la plus explorée de la galaxie. Le secteur 15 (Systèmes Solitaires) est un volume d'étoiles suffisamment distantes que pour rendre le commerce et leur défense difficile. Une petite bande (non reprise sur la carte), existant juste à la frontière de l'espace impérial et appelée la Frange, est une zone plus prospère, mais aussi plus indisciplinée. En 16 se trouve le noyau galactique, masse d'énergie intraversable. Le secteur 18 est l'autre bras de la galaxie, le Bras d'Hypnos, presque totalement inoccupé et non colonisé, vu les grandes distances impliquées. En 17 se trouve le Sillage d'Hypnos et en 19 le Sillage de Morphée, qui sont soit des zones d'intense activité stellaire rendant l'espace instable, soit des zones où des étoiles se forment rarement.

La galaxie est divisée en 2 bras et seul le Bras de Morphée nous intéresse: il est donc divisé en sections appelées secteurs, ayant chacun son nom. Dans un secteur, les étoiles ont tendance à être groupées en blocs nommés Nuages.Il y aura probablement plusieurs planètes autour de chaque étoile, une étoile et ses planètes étant appelés un système. Seuls les systèmes stables sont considérés pour la colonisation.



1. Unite Verita (UV), l'ancien QG de l'Imperium, faisant à l'heure actuelle partie de l'espace droïde.
2. Espace droïde Cassius
3. Espace droïde Karolyn
4. Espace droïde Hesperos
5. Espace droïde Atlas
6. Espace droïde Frobish
7. Espace droïde Artemis
8. Espace droïde Nyx
9. Espace droïde Eos
10. Espace humain Dorian
11. Espace humain Sayshell
12. Espace humain Remmar
13. Espace droïde Typhon
14. Espace droïde Rhea
15. Systèmes Solitaires
16. Noyau Galactique
17. Sillage d'Hypnos
18. Bras d'Hypnos
19. Sillage de Morphée
__________________
Ah oui , je me rappelle ce jeu ....à un moment j'avais voulu
l'acheter ... puis en fait non (un peu comme les gars des
jmj qui veulent aller sauver les enfants en Afrique, puis en fait non)
(Ar Sparfell, à propos de Grand Prix Legends, 22/8/2005)
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 16/08/2005, 14h35
Avatar de Terminus Est
Terminus Est Terminus Est est déconnecté
Vénérable ancien
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Bruxelles
Messages: 954
Par défaut

L'espace droïde

L'espace droïde est le nom donné au volume d'étoiles qu'ils contrôlent. Les droïdes sont une race artificielle de robots intelligents et xénophobes. A l'origine créés par les humains pour s'occuper du problème du virus mutagène, une faille dans leur programmation a mené à la mort de 95% de la race humaine. Une autre faille fut exploitée par leurs créateurs pour les faire se battre entre eux. L'espace droïde peut être divisé en factions (il en existe +- 5 millions de différentes).

Les droïdes sont une race extrêmement puissante dotée de ressources considérables: si à un moment de nombreuses factions venaient à s'unir, un effort concerté (et probablement couronné de succès) serait fait contre la race humaine. En attendant que cela se produise, les combats fratricides entre droïdes les rendent très inefficaces contre les humains. L'émergence de factions au sein des droïdes met en évidence une de leurs faiblesses: ils évoluent avec le temps. Il est possible que certaines factions évoluent vers une race non violente. Les droïdes sont organisés en Modèle et Version. Le modèle est juste une manière de distinguer les différents types (par un numéro), mais ne sont pas classés chronologiquement. Par contre, les versions (indiquées par une lettre) sont chronologiques: plus la lettre est élevée, plus le droïde est puissant.

Les droIdes sont extrêmement intelligents et combattent souvent jusqu'à la mort. Ils sont capables de se reproduire (s'ils disposent des ressources nécessaires) et peuvent évaluer tactiquement des situations très complexes en gardant un point de vue très objectif. Au début de la guerre droïde, ils pouvaient programmer d'autres machines pour les faire se retourner contre leurs maitres humains. Depuis l'invention de Gaia et de son language de programmation, les droïdes sont incapables d'accéder aux machines de l'Imperium.Ceci a littéralement rendu tous les véhicules et robots ménagers immunisés contre le "hacking".

Droïde est le nom spécifique de cette race particulière de robots tueurs. Tous les robots ne sont pas des droïdes: seules les machines programmées pour tuer le sont.
__________________
Ah oui , je me rappelle ce jeu ....à un moment j'avais voulu
l'acheter ... puis en fait non (un peu comme les gars des
jmj qui veulent aller sauver les enfants en Afrique, puis en fait non)
(Ar Sparfell, à propos de Grand Prix Legends, 22/8/2005)
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 16/08/2005, 14h54
Avatar de Terminus Est
Terminus Est Terminus Est est déconnecté
Vénérable ancien
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: Bruxelles
Messages: 954
Par défaut

L'espace humain

La zône de la galaxie contrôlée par les humains comprend 3 secteurs: Sayshell, Dorian et Remmar. La race humaine est dans une période d'après-guerre consacrée à la reconstruction et à l'expansion. L'espace humain est contrôlé par une organisation appelée l'Imperium sans laquelle le chaos règnerait, permettant aux droïdes une invasion facile.

L'Imperium

L'Imperium est contrôlé par un ensemble de conseils, chacun chargé d'un domaine particulier d'opération. Le pouvoir final est donné à un empereur, qui est bien plus qu'un simple titre honorifique. Le noyau de l'imperium est une petite organisation n'employant que 2.000 personnes. Cependant, l'imperium exerce un contrôle direct sur les Industries Star, qui constituent sa véritable puissance. Les industries Star comprennent la Flotte Star, Star Scientifica, la Star Police et Star Civilisation et sont détaillées ci-dessous.

Les conseils impériaux

Ce sont les organisations au sein de l'imperium qui contrôlent les oéprations journalières au sein de la galaxie. Ils sont constitués de 20 à 50 personnes. Chacun de ces conseillers a une ménagerie de politiciens, collecteurs d'informations et analystes à son service, ce qui fait paraître l'imperium plus grand qu'il ne l'est réellement.

Haut Conseil Impérial
Composé de 2 membres éminents de chacun des autres conseils. Il s'occupe de la politique impériale et est dirigé par l'impératrice, qui dispose du pouvoir de décision final en toutes matières.

Conseil Impérial Civil
(en cours)
__________________
Ah oui , je me rappelle ce jeu ....à un moment j'avais voulu
l'acheter ... puis en fait non (un peu comme les gars des
jmj qui veulent aller sauver les enfants en Afrique, puis en fait non)
(Ar Sparfell, à propos de Grand Prix Legends, 22/8/2005)
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h21.


Powered by vBulletin® Version 3.7.6
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #19 par l'association vBulletin francophone