PDA

Voir la version complète : Petit AAR World War 2 Online : Battleground Europe (plus petit que le titre sans dout


RoyalQuiche
29/03/2008, 06h13
Je viens à l'instant même (enfin il y a 10mn, le temps de reprendre mes esprits et de fumer une clope) de quitter une bien belle session de WW2O, le fameux jeu de simulation du théatre Ouest entre 1940 et 1942 à l'échelle 1 combattant = 1 joueur, dont je suis quelque peu addict depuis plusieurs années maintenant !

Et fait exceptionnel, j'avais décidé de prendre quelques captures d'écrans, histoire de montrer la bête à un jeune cousin tout juste pubère, mais prometteur (l'un n'empêche pas l'autre, regardez notre bon Coelio), et attiré par les gros ... fusils ... :siffle2:.

Et tout aussi exceptionnel, il se trouve que cette session d'une durée de 77mn exactement m'a vu "spawner" une seule et unique fois, cad que j'ai fait l'intégralité de cette session avec le seul et même personnage (ou la même "vie" si vous préférez), à savoir mon commandant/pilote/canonnier/radio d'un magnifique Panzer IV G flambant neuf (ben oui, après avoir combattu pas mal de temps chez les Alliés, je suis passé du côté obscur de la force depuis quelques mois).

Et il m'est alors venu l'idée de vous conter ma petite aventure ...


Le contexte :

Voilà plus d'une cinquantaine de jours qu'Alliés et Allemands s'empoignent violemment en Europe de l'Ouest. Un vaste champ de bataille couvrant le sud des Pays-Bas, la Belgique et le Nord-Est de la France voit lutter férocement les deux camps, avec tous les moyens dont ces puissants protagonistes disposent.
Toutes les forces scientifiques et industrielles des belligérants ont été lancées dans le gigantesque effort de guerre, et celà se voit sur le terrain. Aux lents, faiblement blindés et faiblement armés chars des premiers jours, ont succédé des chars de seconde puis de troisième génération. Les R-35, S-35, B1 et autres A13 et Matilda ont été remplacé par les Stuart et Sherman du prêt-bail américain et les Crusader et Churchil III britanniques. Côté allemand, les insuffisances notoires des PzIIC, Pz38(t) et autre PzIIIC, PzIVD et StuG IIIB ont été en partie compensées par la montée en ligne de la version H du PzIII et ensuite du PzIV G et Stug IIIG, véritable tueurs de chars. Pour contrer cette nouvelle menace, les Alliés ont lancé (un peu dans la précipitation) les dernières versions de leurs chars qui permettent d'égaler voire de surpasser les panzers. A savoir, le Sherman 76mm et le Churchill VII. Ces derniers devaient assurer la supériorité des armes blindées alliées, mais c'était sans compter le nouveau "roi des rois" allemand : le PzVI E "Tigre". Celui-ci est indiscutablement supérieur à tous les autres chars, du moins en combat rangé. Il reste plus lent et moins maniable que ses adversaire (sans compter une vitesse de rotation de tourelle ... à en pleurer :ko: ), si bien qu'en combat de rencontre, en 1 vs 1, il ne fait pas toujours la différence ... mais protégez-le avec un rideau d'infanterie, et il vous tiendra une ville à lui tout-seul (véridique, c'est du vécu ... :mrgreen:).
Seules les "scout-car" restent efficace depuis le début du conflit, Panhard et Mark Vicker d'un côté, Sdkfz 232 de l'autre (même si les Anglais ont mis en ligne leur redoutable Daimler armée du 6pdr ... une belle petite saloperie celle-là :tongue: ).


Evidemment, les armes antichars ont suivi l'inflation des blindages, et l'on a vu apparaitre les Pak38 et Pak40 (respectivement 50 et 75 mm) en remplacement des très insuffisants Pak36 de 37mm (qui ne servent pratiquement à rien, sauf éventuellement de fusil de sniper très très lourd). Chez les alliés, les canon M4 de 57mm (dôté d'une excellente munition anti-personnelle) et 6Pdr, et les lourds AC de 76mm et surtout le redoutable 17Pdr britannique ont fait leur apparition.

Dans les Airs, c'est un peu près la même chanson, mais là je ne peux pas trop rentrer dans les détails, vu que je ne suis pas un "volant" (en 5 ans de jeu, j'ai à mon actif ... 1 avion ennemi abattu, à savoir un D.520 alors que j'étais le mitrailleur de queue d'un camarade sur Bf110C).



Bref, tout ça pour vous dire qu'après 50 jours de combats acharnés, la campagne semble arrivée à son "turning point" !

En effet, après une rude confrontation dès les premiers jours, les Alliés, aidés par leurs chars supérieurs aux panzers, ont repoussé les Allemands jusqu'au frontières du Reich. Mais avec la sortie de nouveaux matériels, et suite à une savante manoeuvre du Haut-Commandement Allemand, la Wehrmacht réussit à contenir les Alliés sur la Meuse. Ceux-ci perdirent beaucoup de force à tenter de forcer les 2 verrous du Nord que sont Venlo et Roermond.
Avec l'arrivée des Pz IVG, Stug IIIG et Tigre, et avec un regain de combativité et de confiance, les Allemands sont de nouveau repassés à l'offensive, et, petit à petit, ont repoussé les Alliés vers l'Ouest, franchissant bientôt en plusieurs endroit la Meuse, notamment à Verdun et Liège.
Ces derniers jours, tout c'est accéléré, puisque dans un élan qui semble irrésistible, les forces germaniques ont encerclé 2 divisions dans une poche autours de la localité de Flavion, ce qui représentent pas loin d'un cinquième des forces alliées (ben oui, le jeux se joue à partir de divisions séparées en brigades qui sont, elles, les véritables unités combattantes assignées à un objectif qui doit rester dans le giron du QG de leur division. Donc y'a pas 36.000 divisions de chaque côté).

http://img216.imageshack.us/img216/9849/belgiumfrontey3.th.jpg (http://img216.imageshack.us/my.php?image=belgiumfrontey3.jpg)

Or, le verrou assurant la couverture Nord de cette poche contre les contre-attaques alliées est la petite localité de Hasselt, qui a la particularité de permettre le controle de 3 ponts stratégiques sur la Meuse. Ces ponts se trouvent à Paal, 10km au Nord, et entre les 2 villages. Mais Hasselt est dans une boucle de la Meuse, et qui controle Hasselt peut bloquer le passage de ces ponts.

Et voilà qu'au moment où je me connecte, Hasselt subit une forte pression de la part des Anglos-Français. Ceux-ci attaquent à partir de 2 bases avancées ("Forwar Base" ou "FB") à l'Est et au NE.

Je contacte immédiatement mon supérieur pour savoir ce qu'il attend de moi et où je doit combattre. Il m'annonce qu'avec plusieurs autres camarades du "Squad" nous allons former une colonnes de panzers pour aller prêter main-forte aux défenseurs de Hasselts qui sont cruellement à cours de matériel.

Les ordres sont simples, rejoindre la mission de mon chef, "spawner" à bord d'un char et rallier le point R1 en attente de tout le monde.

A noter que mon Squad est l'un des plus ancien et des mieux organisé de WW2O, avec presque 200 membres (bon rarement plus de 50 connectés en même temps), divisés entre 1 section blindé, 1 section d'infanterie et 1 section de reconnaissance, les 2 premières ayant une section de support mortier/MG et d'artillerie chacune, plus 1 section aérienne. Notre squad s'appelle la 116.PzD "WindHund", basée en temps normal à Maastricht, et je fais partie du 146. PzArt. Reg. / Battery A généralement rattaché au 60. PzGren. Reg. Je suis habituellement spécialisé dans la protection des flancs de nos forces blindées, en attaque en progressant avec eux, en défense en m'embuscant plusieurs centaines de mètres sur leurs flancs. Mon arme préféré est l'excellent StuG IIIG, où en début de campagne le très bon Pak 38 de 50mm. Je revendique depuis le début de la campagne au moins 25 chars alliés détruits (hors "scout-car"), dont un chasseur de char M10 à plus de 2300 mètres avec mon Stug ! :banana:


Base de départ, l'entrepôt de Achel, à une vingtaine de kilomètres au Nord de Hasselt. L'ennemi dispose d'une "FB" à quelques kilomètres et placée entre Achel et Hasselt, mais une reconnaissance effectué par notre "Aufklareung Abteilung" ne nous révèlent aucune activité ennemie.

Malheureusement, pas mal de mes frères d'armes sont déjà en pleins combat pour Hasselt, et notre colonne blindée ne comptera qu'une petite dizaine de panzer, secondée par un SdkfZ 232 de reconnaissance. Celà représente néanmoins une force assez puissante de 4 Pz IVG, 3 Pz IIIH, 1 Stug IIIG et 1 Tigre. Pour l'occasion, j'ai troqué mon habituel Stug pour un PzIV, car notre flanc droit sera attenant à la Meuse, et n'aura pas besoin de protection spécifique, d'autant plus que nous agissons de concert avec nos pote du 505th PzGren.Reg. (un autre squad) qui assure un rideau d'infanterie sur les 2 berges du fleuve. Le Pz IV me semble donc plus adéquate dans un environnement à forte présence d'infanterie ennemie, avec ses 2 mitrailleuses (alors que le Stug IIIG n'en a pas, ce qui est totalement non-historique !!! :enerve::enerve::enerve: ).

Histoire d'éviter de se faire découvrir trop vite par un couillon d'allié qui aurait la mauvaise idée de "spawner" à la FB proche, notre commandant décide de contourner par le Sud. Ca ira moins vite que par la route, mais c'est un mal pour un bien. :o:

http://img409.imageshack.us/img409/186/ww2o1jc6.th.png (http://img409.imageshack.us/my.php?image=ww2o1jc6.png)
Une partie de la colonne dans la plaine hollandaise. (on distingue bien le Tigre, un PzIIIH et un PzIVG).

Une série de "waypoint" notée par le chef sur la carte nous permet de nous diriger et de ne pas être séparé. Vitesse constante pour ne pas semer les chars les plus lents (comme le Tigre ... :siffle2: ) et cap au Sud.

Finalement, notre élément de reco nous indique qu'à partir du village d'Helchteren, la voie est dégagée, et nous changeons de direction pour rejoindre la route la plus proche.

http://img216.imageshack.us/img216/9175/ww2o2ey8.th.png (http://img216.imageshack.us/my.php?image=ww2o2ey8.png)


http://img241.imageshack.us/img241/3870/ww2o5ht3.th.png (http://img241.imageshack.us/my.php?image=ww2o5ht3.png)
C'est plus rapide par la route !

http://img241.imageshack.us/img241/49/ww2o4ow2.th.png (http://img241.imageshack.us/my.php?image=ww2o4ow2.png)
La traversée de Helchteren vu par l'épiscope du tireur.

http://img441.imageshack.us/img441/381/ww2o3oz4.th.png (http://img441.imageshack.us/my.php?image=ww2o3oz4.png)
La colonne se reforme à l'entrée de Helchteren. Sur la droite, un minuscule et dérisoire Pak36 de 37mm.

C'est au moment de reformer la colonne une dernière fois, 1 kilomètre au Nord de Hasselt que le contre-ordre tombe : direction plein Ouest, pour aller se poster juste en face de la FB alliée d'où se constitue les forces qui attaquent Hasselt, en particulier de nombreux blindés. En nous positionnant de l'autre côté de la Meuse, donc à l'abri de l'infanterie ennemie, mais à portée de canon de la FB, nous devrions perturber voire couper l'arrivée de renforts ennemis sur Hasselt.

Nous emjambons le talus bordant la route et nous nous enfonçons dans le bocage nous séparant des rives de la Meuse. Nous somme à peine à mi-distance que le char de tête, un Pz IIIH, explose littéralement sous nos yeux.
Toute la colonne s'égaille dans les buissons, en virant de bord pour perturber la visée d'un éventuel tireur ennemi. Heureusement, le 232 a vu le coup partir (il paye d'ailleur sa "curiosité" de sa vie, la voiture blindée étant touchée de plein fouet quelques secondes plus tard). Les tirs viennent du Sud.
Nous nous déployons rapidement en ligne de bataille, mon commandant sur ma droite, à environs 200m, à bord d'un PzIV, et le puissant Tigre sur ma gauche, à 350m.
Je me glisse sous une ligne d'arbre, juste en avant d'une haie, afin de me rendre très difficilement détectable avant d'avoir ouvert le feu, car les dernières génération de chars allemands sont dôtés d'un camouflage très efficace de jour. Le problème est que c'est l'ennemi qui a l'initiative, et que malgrès toutes mes manoeuvres d'évitement et de camouflage, si le tireur d'en face m'a déja choisit pour cible, il ne m'aura pas laché des yeux ... les quelques secondes qui suivent sont cruciales ... mais aucun tir ne semble me pendre à parti, ceux-ci me paraissent dorénavant dirigés loin vers l'Est.
Je fais sortir mon chef char afin de balayer les environs à la jumelles.

Je fais un premier tour en zoom 1 ... rien ... en zoom 2 ... rien non plus, mais nos échanges radios entre char nous permettent de tomber d'accord : les tireurs doivent se trouver sur l'autre rive du fleuve, car une petite colline domine la rive Sud-Ouest. Nous avons la colline en visuel, par bribes, entre les arbres. Eux-aussi, en face, doivent avoir une belle vue sur nos positions.

Mais c'est un gars du 505th qui nous donne la localisation exacte de l'ennemi. Il les a en visuel, du côté de Hasselt, et rapidement 2 marques rouges fleurissent sur nos cartes pour nous indiquer l'emplacement approximatifs des unités alliées. Deux chars, de type Sherman nous confirme le patron du 505th.

Nous scrutons avidemment le gisement indiqué sur nos cartes, mais je n'aperçois rien de probant parmis les buissons et les arbres.

Mais soudains, le Tigre ouvre le feu sur ma gauche. Il nous informe par radio qu'il a un visuel sur un Sherman 76 ! Ce salaud c'est mis en défilement de tir en haut de la colline, juste à côté d'un buisson, si bien que le peu de tourelle qui dépasse semble n'être que le prolongement de la végétation. Je finis bien par l'apercevoir, mais la cible est vraiment petite, et j'estime la distance à au moins 800m, de face. Maes chances de le détruire seraient réelles, mais pas optimales. Je préfère le laissé à Lince, le patron du Tigre. En fait, c'est même une évidence. Si jamais j'engageais le "76", il aurait tôt fait de me repérer (sans compter l'autre char qui rode dans les parages) et, quitte à choisir entre affronter un Tigre ou Pz IVG, il aurait vite fait le choix. Et je risquerais de me retrouver avec un combat à 50/50 ... même si mon ami Tigrou me donne un coup de main, je ne veux pas prendre de risques inutiles.
Inutiles, car le chef du Sherman s'entête à défier notre Tigre. Et pourtant, à 1km, de face, il n'a que trop peu de chance de l'emporter. Et de fait, après une demi-douzaine de coups échangés, alors que mes jumelles scrutaient l'horizons à la recherche du deuxième larons frenchy, j'entends un boom sonore, et une colonne de fumée noire et dense apparait rapidement en lieu et place du Sherman 76. Il a joué, il a perdu ! :clap:

Reste l'autre char. Alors que mes camarades plus loin sur ma droite reçoivent l'ordre d'avancer, nous restons, Tigre, Stug et moi-même, aux aguets. Je me focalise sur la colline et je finis par apercevoir une tâche verte qui semble bouger un peu rapidement. Je transmets la localisation du supposé char ennemi à mes voisins, et ceux-ci confirme mon impression. C'est un chasseur de char M10, une sorte de Brahim Asloum dans la peau d'un nouveau-né : ça bouge vite, ça tape fort, mais un rien les casse en deux.
Ce genre de bébètte là, il faut les tuer avant qu'elles ne vous voient. Je règle rapidement la hausse de mon canon à 600m, ajuste le M10 une dizaine de mètre devant, et ouvre le feu !!!:bazooka:

... râté ! :ouin:
Un poil trop court et pas assez devant !
Mais voilà que ma proie, surprise par cette explosion qui a du certainement projetter des éclâts sur son blindage se retourne et s'arrête ! (je vous jure, quand vous êtes peinard à rouler et que d'un seul coup vous entendez une multitude de "bling blang blung" qui frappe votre char, ça surprend ! :goutte: )
Erreur fatale !!! En moins de 10 secondes, 3 coups tirés par nos 3 panzers ont raison du M10, qui perd d'abord sa chenille droite, puis explose complètement sous le coup du 88 du Tigre.

Voilà, la route est temporairement dégagée.:clap::clap::clap:


Déjà plusieurs de mes camarades sont arrivés en positions face à la FB française, de l'autre côté de la Meuse. Je profite d'avoir une solide couverture de la part de mes frères d'armes pour m'avancer au plus prêt de la rive NE. Je positionne mon panzer juste après la voie ferrée longeant le fleuve, derrière un talus d'un bon mètre de haut, ce qui me permet d'avoir une vue idéale sur la FB ennemi, en particulier la zone d'appartion des véhicules et canons(chaque FB est séparée entre le "Vehicule Spawn" et " l'Infanterie Spawn", qui ressemblent à de grandes tentes de campagne).

Finalement après plusieurs minutes d'attente sans apparition d'ennemi, notre commandant demande à plusieurs d'entre nous, dont le Tigre et le Stug, de filer directement à Hasselt, pour appuyer la défense du village, menacé au Sud.

Nous restons 3 chars, 2 Pz IVG et 1 Pz IIIH, pour briser toute tentative de renforts alliés. (dans d'autre jeux, ça s'appelle du "Spawn Camp" et c'est très vilain de faire ça :siffle2::chicos: ... mais pas à WW2O, où chaques camps disposent de pleins de FB pour apparaitre, sans compter des "Mobile Spawn" permettant l'apparition d'infanterie là où il est déployé).

http://img441.imageshack.us/img441/2690/ww2o11si2.th.png (http://img441.imageshack.us/my.php?image=ww2o11si2.png)
Notre position devant la FB française à travers la carte.


http://img441.imageshack.us/img441/5655/ww2o8fq1.th.png (http://img441.imageshack.us/my.php?image=ww2o8fq1.png)
Ca donne ça vu de la tourelle du chef de char !


Dans quelques instants, où demain, la suite ...


(http://img216.imageshack.us/my.php?image=ww2o2ey8.png)

marlouf
29/03/2008, 11h58
Excellent ! :ok:
Je me demande d'ailleurs si ce n'était pas avec toi, il y a 5 ans, que j'avais fais mon premier essai sur le jeu. Mais de mémoire, sans joystick (impossibilité de prendre un véhicle) et à pattes, ça avait donné 1h de marche avant de me faire flinguer comme le dernier des lapereau :lol:
AAR trés interessant, sinon (et technique, j'aime bien :clap: )
Encore un peu et tu vas me convaincre de refaire un essai ;)

Gilou
29/03/2008, 15h52
C'est fou Aheuc m'en avais parlé il y a peu, je ne savais pas qu'il existait encore. C'est Pierre France qui nous en avait parlé au temps passé sur Benzo, il avait laissé HOI pour se consacrer à fond sur la 3ème DLM si je me souviens bien !
J'ai jamais essayé, mais je me tâte maintenant !

Leaz
29/03/2008, 17h14
En tout cas le jeu a subit un sacré lifting depuis l'époque j'ai l'impréssion ! J'y avais joué quelques temps il y a 3~4 ans mais entre jouer seul et jouer en squad il doit vraiment y avoir un sacré écart. Mais comme Marlouf ce qui m'a finalement rebuté c'est les temps qui sont toujours trés long pour aller au front et surtout le risques une fois sur place de se faire tuer en moins de 2 minutes.. :ouin:

Elvis
29/03/2008, 20h25
Je reve... Royal tu joues teuton ?!

J ai joué 4 ans à WWIIOnline, mais uniquement du coté allié dans la 3DLM, indicatif Chaudart...

J'avais repris il y quelques temps, mais pour jouer uniquement aviation : Mon zinc préféré le Hurri II, et straffer au canon les colonnes ennemies.
Si jour, is modelisent le Hawker Typhoon, je resigne immédiatement....

En tout cas, un truc à savoir : ce jeu est formidable en ce qui concerne l'immersion (peut etre tres addictif) mais surtout il faut jouer en squad, sinon vous n'etes qu'une cible ambulante...et on meurt très vite....

RoyalQuiche
29/03/2008, 21h38
Voilà la suite et fin de mes aventures d'hier soir !

Mais tout d'abord, je fais un point sur le jeu.
En effet, les graphisme ont bien changé depuis 2002 ... le moteur est relativement récent, 1 an et demi, et support raisonnablement la comparaison avec d'autres FPS, même si il ne faut pas non plus s'attendre à des effets graphiques et des images à la Crysis ! N'oublions pas que le moteur se doit d'afficher et de gérer en temps réel pas moins de 250.000 sprites, et que nos CG supportent parfois plus de 80 joueurs affichés en même temps ... alors ne vous étonnez pas si sur mes captures vous me voyez avec un ping de 150 et un framerate aux alentours de 25. Néanmoins et c'est un véritable tour de force de la part de CRS (Cornered Rats Software, rien à voir avec nos CRS à nous :chicos: :policier: ) que le jeu reste toujours fluide et agréable à prendre en main.

Niveau joueur, ça a stagné pendant longtemps autours des 10.000 inscrits et 1000 joueurs réguliers ... les heures de pointes voient parfois presque 600 joueurs connectés en même temps, mais ça tourne le plus souvent autours des 300. Rien à voir effectivement avec WoW ou CS, mais ça n'est absolument pas le même genre de jeu ... il s'adresse avant tout à des passionnés de la WW2 et/ou des simulations militaires. Et puis les combats ne font pas rages partout tout le temps ... et dans les points chauds, avoir en face de soit déjà 50 ou 80 bonhommes en avion, char, canon, vedette fluviales ou simplement à pied, ça fait déjà largement de quoi s'occuper !

Le côté que beaucoup de repprochait au jeu, à savoir 30mn de marche pour 2 mn de combat et une mort sans avoir tiré un coup (... de fusil j'entends ... canaillous ... ;)) était particulièrement frustrant.
Depuis, la mise en place des FB, rapprochant les 2 camps de pluisieurs kilomètres à quelques centaines de mètres ont apporté un plus. La possession de ces FB est devenue essentielle pour monter une attaque sur un objectif. Il faut savoir que lorsque 2 villes sont séparées par une longue distance (je dirais aux alentours de 3km), une FB est créée entres les 2. Mais une seule, et selon le camp qui "contrôle" la FB, celle-ci sera plus près de la ville adverse. Ainsi, entre Paal (Alliée) et Achel (Allemande) par exemple, il y avait une FB contrôlée par les Français. Elle était donc à 1km de Achel. Mais au cours des combats de la nuit dernières, cette FB a été détruite par les sappeurs allemands (qui sont, avec quelques types de parachutistes, les seules troupes à disposer de charges explosives, capable de détruire chars, ponts, bâtiments et FB). Du coup, immédiatment une autre FB est apparue près de Paal, contrôlée par les Allemands.
Ensuite, pour dynamiser encore le jeux, les "Mobile Spawn" ont été créé. Il s'agit de camion de transport de troupes (Opel, Laffly ou Bedfort, et aussi le Sdkfz 251 allemand) qui peuvent être déployé n'importe où et à partir desquels l'infanterie peut apparaitre. Le principe d'une attaque consiste donc à saturer l'objectif de MS dans toutes les directions, permettant à l'infanteire de venir des 4 coins pour encercler l'objectif et bloquer l'arrivée de renforts. Enfin, ces même camions ainsi que le Sdkfz7 (seule capable de tracter les lourds Flak38 de 88) peuvent ravitailler les troupes en munitions (important quand on sait que le Stug IIIG n'emporte que 40 obus AC).
Pour tenir une ville, il faut contrôler l'ensemble de ses drapeaux. Ceux-ci représentent des dépots d'où l'infanterie et certaines armes lourdes (canon AC et AA légers) peuvent apparaitrent, la/les base(s) militaires(s) de la ville (1, 2 voire plus selon l'importance stratégique de la ville) et d'autres site comme les gares, les ports, les usines, certains points stratégiques (comme la basilique Notre-dame de la Garde surplombant Verdun).

Il existe une véritable hiérachie dans chaque camp, avec des Etats-Majors de brigade, de division, de corps, d'armée et un GQG. C'est eux qui gèrent les ordres généraux, comme les objectifs prioritaires, les demandes de renforts, les mouvements de divisions et de brigades, les ordres de repli etc ...
Les GQG gèrent aussi la Recherche Développement et Production, liées aux usines, comme celles de la Rhur ou de Lonfres par exemple. Les villes industrielles comme Anvers, Bruxelles ou Lille sont donc vitales. Et bien sûr, il y a la possibilité de perturber ce cycle de RDP par des bombardements stratégiques. CRS bosse actuellement sur une extension de la guerre logistique, avec une future possibilité de bombarder les centre de ravitaillement et les gares, pour faire baisser le nombre de renforts disponibles dans certains secteurs.

Pour finir, une liste exhaustive des types de troupes jouables. Certains matériels ne sont disponilbles qu'à certains grades (on monte en grade en obtenant des points, en fonction de sa réussite sur le terrain. Les pertes infligées à l'ennemi bien sûr, mais aussi et surtout la prise ou défense d'objectifs). Et d'autres ne sont disponibles qu'en fonctions des progrès de la RDP.
Dans l'ordre, les dotations françaises, anglaises et allemandes.

Infanterie

Fusilier: Lebel, Lee-Enfield, Kar98
SMG : PM38, Thompson, MP40
LMG : Chatellerault, Bren, MG34
Grenadier : fusil standard avec embout pour grenade à fusil
Sappeur : fusil standard (mais peu de munitions ... :goutte:), charge de démolition.
Sniper : fusil standard avec lunette
Fusilier AT : fusil antichar de 20mm (alors là, j'ai pas les nomenclature exacte, je crois que le brits s'appelle le "Boys").
Mortier : mortier léger de 50mm

Chaque fantassin reçoit en outre une panoplie regroupant, selon les spécialités, des grenades à mains, des grenades fumigènes,un pistolets (dont le célèbre Luger), un couteau, une charge de démolition, des munitions supplémentaires à distribuer à ses camarades et même un "kit de réparation" permettant aux sappeurs du génie de réparer les ponts détruits par bombardement ou "sappage" (bon ça prend un certain temps quand même ... :yeux:).

Artillerie

Antichar léger : SA Mle1934 de 25mm, 2pdr (40mm), Pak36 de 37mm
Antichar moyen : Sa Mle1937 de 47mm et M1 57mm, 6pdr (57mm), Pak38 de 50mm
Antichar lourd : M5 3inch (76.2mm), 17pdr (76.2mm), Pak40 de 75mm
AA léger : CA Mle de 25mm pour les Alliés, Flak30 de 20mm
AA moyen : Bofor de 40mm pour tout le monde
AA lourd : Y'a que le Flak38 de 88mm na !:tongue: Bon il ne sert pratiquement jamais en AA ... j'ai abattu 1 seule fois un zinc avec ça, et encore, le vilain voulait me straffer et arrivait droit sur moi en ligne droite ... inutile de dire qu'un obus de 88 HE dans un cockpit de Hurricane, ça fait ... booooom ! :=(:

Véhicules

Scout-car : Panhard, Vickers et Daimler, SdkfZ 232
Blindé léger :
FR : R35, H39, M3 Stuart
UK : Cruiser A13, Crusader II
GE : Pz IIC, Pz 38(t)
Blindé moyen :
FR : S35, M4 Sherman, M10 Wolwerine
UK : Crusader III, Churchil III
GE : Pz IIIF (rectification par rapport à hier soir, la première version du Pz III disponible est bien la F), Pz IIIH, Pz IVD, Pz IVG, StuG IIIB, StuG IIIG
Blindé lourd : Sherman 76 (blindé moyen/lourd plutôt :mrgreen: ), Mathilda 2 et Churchill VII, PzVIE "Tigre"
Autre véhicule : camion Laffly et camion AT Laffly W- de 47mm, camion Bedford et camion lourd Morris, camion Opel "Blitz", tracteur SdkfZ 7 et SdkfZ 251

Avions

Chasseur et chasseurs-bombardier :
FR : Hawk 75 "Mohawk", Hawk 81-A2, P-40 "Warhawk", Dewoitine 520, Bell 14a "Airacobra", P-38F "Lightning"
UK : Hurricane Mk I, Hurricane MK IIb, Hurricane Mk IIc (version CB du MK II), Spitfire MkI, Spitfire Mk Vb, Spitfire Mk IXc
GE : Bf 109-E4, Bf 109-F4, Bf 109-G6/U4, Bf 110C-4, Bf 110C-4B (version CB du Bf110C), Fw 190A-4
Bombardier :
FR : Blenheim Mk IF, Blenheim Mk IV, Douglas "Havoc" Mk I
UK : Blenheim Mk IF, Blenheim Mk IV, Douglas DB-7
GE : Ju87-B "Stuka", Heinkel 111
Transport : C-47, C-47, Ju52

On notera la quasi absence d'appareil de construction française, ce qui est bien dommage, mais il fallait bien attiré les joueurs américains ( qui ne comprendraient pas un FPS sans la toute puissance des armements "made in US" :fesse: ).
Mais CRS travaille toujours sur l'ajout de nouveaux avions, et ils laissent entendre parfois que nous verrons un jour dans nos cieux virtuel de beaux Ju-88, B25, et ... des MS 406 et Potez !!! :love:

Bon ben après cette description de WW2O, je va dîner !

Je conterais donc la fin de mon aventure après ...

RoyalQuiche
29/03/2008, 21h40
Je reve... Royal tu joues teuton ?!

J ai joué 4 ans à WWIIOnline, mais uniquement du coté allié dans la 3DLM, indicatif Chaudart...

J'avais repris il y quelques temps, mais pour jouer uniquement aviation : Mon zinc préféré le Hurri II, et straffer au canon les colonnes ennemies.
Si jour, is modelisent le Hawker Typhoon, je resigne immédiatement....

En tout cas, un truc à savoir : ce jeu est formidable en ce qui concerne l'immersion (peut etre tres addictif) mais surtout il faut jouer en squad, sinon vous n'etes qu'une cible ambulante...et on meurt très vite....

Chaudart, chaudart, il me semble bien t'avoir croisé quand je jouais allié ! :angel: :clap:

J'ai laissé tomber WW2O pendant presque 2 ans, et je m'y suis remis l'année dernière ... côté Germain, histoire de changer ! Moi j'attends avec impatience le "Panther" et surtout l'arrivée (promise pour bientôt) de l'artillerie de campagne !

RoyalQuiche
30/03/2008, 00h42
Cette fois-ci c'est bien la suite ... :roi:


Alors donc que nous nous retrouvons à 3 chars pour bloquer la FB française, nous brisons net quelques petites tentatives pour renforcer les attaquants d' Hasselt. Un "Bofor" par-ci, un fantassin par-là, bref, en un quart d'heure, nous tuons une dizaine d'ennemi et détruisons 3 canon AA et 1 AT (dans ce que je suppose être une vaine et futile tentative pour briser notre étau ... à peine apparu, le 57mm était envoyé ad-patres ! :tongue: ).

Mais il était évident que l'alerte avait été donné au QG de la brigade française qui attaquait depuis plusieurs heures Hasselt.

Nous nous étions réparti les rôles, un surveillant le "Vehicule Spawn", l'autre " l'infanterie Spawn" et le troisième gardant les alentours contre toute tentative d'infiltration de fantassin ennemi ou de traversée du fleuve, et contre l'apparition toujours redoutée de l'aviation ennemie. Nous changions de rôle toutes les 5mn, histoire de ne pas s'endormir devant notre écran. Au dessu d'Hasselt, la bataille faisait également rage, et une dizaine d'appareils tournoyaient, tantôt piquant sur une cible, tantôt virant serré pour échapper à un poursuivant.

http://img209.imageshack.us/img209/294/ww2o7ip0.th.png (http://img209.imageshack.us/my.php?image=ww2o7ip0.png)
L'aviation est le pire ennemi du tankiste ! Mais ceux-là me semblent bien occupés ...


Soudain, alors que je commençait à me dire que les Fransozen avaient abandonné toute idée de dégager la FB, un son sortant de ceux, habituels, des combats se déroulant à quelques kilomètres, me fait me redresser sur mon siège et tendre l'oreille.

C'est un moteur, à n'en pas douter, et le petit son aigü et rapide m'indique clairement qu'il s'agit d'une Panhard. Elle vient sans doute repérer les lieux pour une force plus conséquente venue nous déloger.
A WW2O, l'oreille est aussi importante que l'oeil.
Je tends l'oreille dans la direction supposée d'où vient le bruit. C'est bien une "Panpan" venant clairement du SE vers le SO, vraisemblablement le long des buissons longeant la voie sur berge de la rive Sud. Rouler sur la route alors que l'on est au courant d'une présence ennemie dans le secteur relèverait du suicide. La scout-car va agir par petits bonds, avançant de 100m, puis s'arrêtant pour scruter les environs, jusqu'à ce qu'elle repère les dangers. Elle préviendra alors ces petits camarades qui maneuvrerons en conséquences.
Nous avons donc le choix entre 2 possibilités. Ne pas bouger, rester le plus discret possible en espérant que nous détecterons le gars d'en face avant que lui nous repère. Ou prendre le risque de bouger pour une position plus sûre et mieux camouflée, au risque que le bruit de nos moteurs nous trahissent.

En fait nous optons pour un "mix" des 2. Je pense avoir une position assez discrète, dans un renfoncement entre la voie ferrée derrière moi et le talus de terre devant, et encadré de buissons. Mes camarades par contre, si ils sont en défilement de tir par rapport à la FB, sont en revanche plus ou moins à découvert sur leur flanc. Aussi je reste en poste, guettant le redémarrage de la Panhard.
Celui-ci intervient quelques secondes après, et mes 2 compagnons de combat en profite pour reculer d'une vingtaine de mètres sur une ligne de buissons et d'arbres. Il y a fort à parier que le bruit du moteur de la Panhard a caché ceux des panzers.

De fait, après plusieurs bons qui durent quelques minutes, le Français ne semble toujours pas savoir où nous sommes. Et c'est moi qui le découvre en premier !

Elle avance là où j'avais estimé sa position, bien cachée derrière la végétation. Mais son bond suivant la place bien en vue de mon canonnier.
Une rapide estimation de la distance (environs 250m) et je suis paré à ouvrir le feu !

http://img143.imageshack.us/img143/4607/ww2o9aq7.th.png (http://img143.imageshack.us/my.php?image=ww2o9aq7.png)
Une cible parfaite ! C'est juste avant le départ du 2ème coup, la fumée du 1er coup n'étant pas encore dissipé dans l'habitacle de mon panzer. (on distingue la Panhard juste sous le triangle de visée)


Le char tout entier est secoué lorsque l'obus antichar de 75mm sort de la bouche du canon ! Je n'attends pas de voir le résultat et expédie un 2ème obus.
Une petite gerbe d'étincelles jaillit du flanc de la Panhard et l'instant d'après elle explose violemment, sa tourelle projetée plusieurs mètre en hauteurs. En l'espace de quelques secondes, la voiture blindée est transformée en épave fumante. Aucun des membres de l'équipage n'a pu survivre.

http://img143.imageshack.us/img143/1264/ww2o10hc7.th.png (http://img143.imageshack.us/my.php?image=ww2o10hc7.png)
Blindage de 20mm contre obus perforant de 75mm à canon long : voilà le résultat !


Mais le son de départ d'un tir sur ma droite m'indique que la Panpan n'était pas seule. En effet, mes camarades sont engagés dans un duel avec au moins 2 autres blindés ennemis, à en juger par les obus traçant de 2 directions différents.

Ceux-ci viennent de la colline au SO. Mes "squaddis" m'informent qu'ils s'agit de 2 Sherman. Nos Pz IVG leurs sont normalement supérieurs, notamment le blindage frontal. Mais mon camarade Elglobo décide sagement de reculer son Pz IIIH à l'abris, sont 50mm long ne pouvant rivaliser avec le 75 des Sherman.
Je profite que les Français soient occupés par le Pz IV de Miestrox pour me décaler de quelques mètres sur ma droite, avoir un visuel sur les Sherman, qu'un arbre m'empechait auparavant d'apercevoir, et me présenter à eux de face.

Ils ne m'ont pas encore repéré et j'ai tout le temps d'ajuster ma première cible, un Sherman à environs 500m au SO.
Mon premier obus est cependant trop court d'au moins 20 mètres, et pour ne pas perdre de temps, je hausse le canon plutôt que de le régler à l'épiscope.
Un deuxième tir, puis un troisième et je fais enfin mouche, alors que le Sherman a pivoté pour se retrouver de face et commencer à riposter à mes tirs.
Mais en faisant celà, il expose son flanc de 3/4 au canon de Miestrox qui ne rate pas l'aubaine et fait mouche à plusieurs reprises. Des flammes commencent à sortir des embrasures du Sherman qui ne tarde pas à être abandonné par son équipage.

Sentant la partie lui échapper, le dernier blindé allié tente de retraiter en marche arrière, mais, alors que nos deux 75 longs l'encadrent de plus en plus près, un de mes obus lui touche la chenille gauche. Le char se met alors brusquement à tourner sur lui-même, et une bonne dizaines d'obus viennent le perforer de tous les côtés. Ce n'est bientôt plus qu'une carcasse fumante.

.... bon là je suis désolé j'ai plus de captures d'écrans à vous soumettre, mais il faut dire que l'intensité de l'action ne m'a pas vraiment permis d'y songer ! :lol:

Nos stocks de munitions sont presques épuisés, et comme les rapports du 505th nous signale une baisse de régime dans l'attaque sur Hasselt, nous décidons de retraiter vers le village afin de reconstituer nos stocks d'obus et de bandes de mitrailleuses, et de venir conforter les positions défensives établies autours d'Hasselt.

Mais c'est en voulant manoeuvrer mon panzer que je me rends compte qu'un des obus ennemis à du toucher mon train de roulement, car mon char se révèle impossible à manoeuvrer. De fait, mon coéquipier confirme que j'ai effectivement déchenillé ! :ouin:

La mort dans l'âme, je me résous à abandonner mon Panzer IV. Heureusement, le secteur étant sous notre contrôle, j'en suis quitte pour un status de "Rescue" plutôt que "Missing In Action". Ainsi, mon panzer ne tardera pas à rejoindre la liste du matériel disponible à la base de Hasselt (15mn au lieu de 2h en cas de MIA ou KIA).

C'est avec le sentiment du devoir accomplit que je quitte cette mission. En un peu plus d'1h et quart, notre groupement blindé a largement contribué à sécurisé les abords de Hasselt. En mettant hors combat plusieurs chars ennemi, en bloquant pendant presque une demi-heure l'une des 2 FB servant à l'offensive alliée et en forçant les Français à plus de retenue dans leur attaque par notre seule présence, nous avons apporté un soutien de poids aux défenseurs de la ville. D'ailleurs, le Haut-Commandement de la Wehrmacht addressera dans la journée de samedi ses félicitations et remerciements à la 116.PzD "WindHund", et ce à la demande du général commandant le 505. PzGren. Reg.

Personnellement, mes statistiques me donnent 5 unités ennemies tuées, dont 1 Panhard et 1 Sherman (+ 2 canons et 1 fantassins), et 5 "assists", dont le M10 et l'autre Sherman ... tout ça sans perdre mon Panzer IV ! :banana:

Plus que jamais, les hommes de la PanzerWaffe ont démontré toute leur valeur et leur sens tactique !
Panzer, Worwärt !!! :tank:

Cypho51
30/03/2008, 09h39
Jeu téléchargé et installé, tout le monde a droit à 14 jours d'éssais gratuit, çà vaut la peine de tester je pense. :)

syrco
30/03/2008, 12h40
reste que t'es bloqué au level 2 donc a l'infanterie ... :p

PS : oui je sais c'est mal mais je l'ai installé aussi

Bitoun Larouffik
30/03/2008, 13h44
le coté chronophage m'avait fait fuir au début ! :(

Cypho51
30/03/2008, 18h14
Moi j'ai installé, mais je pige absolument rien!!!!

Je sais pas comment courir avec l'infanterie
Je sais pas comment faire décoller un avion...

:ouin:

Je me fais allumer comme un lapin

Leaz
30/03/2008, 19h21
Pour tout les véhicules il faut un Joystick sinon ce n'est même pas la peine ! :tongue:

Elvis
30/03/2008, 19h21
D'accord avec Griffon. Ce jeu est très addicitif et te bouffe ton temps comme jamais.

C'est parce qu'il est rès immersif et réaliste, au grand damne de notre ami Cypho.

( le nombre d'heure que j ai passé dessus embusqué avec mon canon antichar caché dans la végétation à attendre qu'un Panzer se pointe sur la route... (mon sport favori ;) )

Je conseille ce site pour WWIIOL qui donne pas mal d'info
http://ww2ol.jeuxonline.info/

Bitoun Larouffik
30/03/2008, 19h41
D'accord avec Griffon. Ce jeu est très addicitif et te bouffe ton temps comme jamais.

C'est parce qu'il est rès immersif et réaliste, au grand damne de notre ami Cypho.

( le nombre d'heure que j ai passé dessus embusqué avec mon canon antichar caché dans la végétation à attendre qu'un Panzer se pointe sur la route... (mon sport favori ;) )

Je conseille ce site pour WWIIOL qui donne pas mal d'info
http://ww2ol.jeuxonline.info/


attention cypho !

si tu t'engages la dedans tu deviens un NOLIFE :chicos:

marlouf
30/03/2008, 20h12
C'est bon à savoir :lol:
Je venais de le telecharger, il vaut mieux que je ne le reteste pas :honte:

RoyalQuiche
30/03/2008, 20h23
Si si si si ... testez-le .... donnez-moi une date et une heure qu'on se retouve dessus ... :banana:

... et n'hésitez pas à presser la touche F6, c'est le canal d'aide du chat ! :siffle2:;)

jagermeister
30/03/2008, 20h46
Le jeu est gratuit ? :honte:

RoyalQuiche
30/03/2008, 20h59
tu peux le tester gratuitement sans engagement pendant 14 jours ... après c'est 15€/mois je crois